Chiffre des Francs-maçons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le chiffre des Francs-maçons, encore appelé alphabet du parc à cochons ou Pigpen, est un chiffre de substitution associant à chaque lettre un symbole. Ce chiffre est facilement attaquable par analyse fréquentielle.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce chiffre a été inventé et utilisé par les Francs-maçons au XVIIIe siècle. Il est inspiré du Chiffre des Templiers. Une variante de ce chiffre a été inventée par Henri-Corneille Agrippa de Nettesheim, dans son livre intitulé De occulta philosophia. Avec cette variante, toutes les lettres de l'alphabet ne sont pas prises en compte.

Principe[modifier | modifier le code]

Le terme de parc à cochons vient de la manière de préparer les symboles utilisés pour substituer les lettres. On trace en effet des enclos dans lesquels est placé l'alphabet. Il suffit ensuite de copier la zone correspondant à la lettre désirée.

Voici un exemple d'alphabet placé dans quatre enclos. Les points permettent de distinguer deux enclos similaires. En bas de la figure, un exemple de chiffrement du mot "wikipedia" selon l'alphabet donné sur la figure.

Alphabet "pigpen" et en bas de la figure, le chiffrement de "wikipedia"

Exemple[modifier | modifier le code]

Un exemple de phrase en pigpen.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]