Chepenoupet II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tête de l'épouse d'Amon, Chepenoupet II fille du roi Piânkhy, coiffée de la couronne d'Hathor

Chepenoupet II, nom d’intronisation Moutiretrê Henoutnéférou (Mout œil de Rê, dame de la perfection), nom de naissance Chepenoupet II Douatnetjer, était divine adoratrice d'Amon de -710 à -650 sous la XXVe dynastie.

Elle est la fille du roi kouchite Piânkhy et de Peksater.

À partir de -670, elle va partager la fonction avec Amenardis II, puis en -656, avec Nitocris Ire, qu’elle fut contrainte de choisir sous la pression des envahisseurs décidés à affirmer leurs influences. Sa chapelle mortuaire est située dans le temple de Médinet Habou.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Chepenoupet II
Naissance Décès
Père Piânkhy Grands-parents paternels
Kachta
Grand-mère paternelle inconnue
Mère Peksater Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Chabataka
Taharka
1re épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Règne[modifier | modifier le code]

Chepenoupet II
Période IIIe période intermédiaire
Dynastie XXVe dynastie
Fonction Divine adoratrice d'Amon
Prédécesseur Amenardis Ire
Prise du pouvoir
Dates de règne -710 à -650
Durée du règne
Successeur Amenardis II
Passation du pouvoir
Sépulture Non trouvé
Date de découverte Inconnue
Découvreur Inconnu
Fouillée par ?

Sépulture[modifier | modifier le code]