Chancellerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une chancellerie est une administration qui peut avoir une importance et des fonctions très variables selon le pays. Ce terme désigne aussi le bâtiment où œuvre le chancelier.

En Allemagne, la chancellerie est l'administration qui entoure le chancelier fédéral à Berlin ; c'est donc un groupe de fonctionnaires très importants, les plus haut placés du pouvoir central.

En Belgique, la chancellerie aide le Premier ministre à diriger et coordonner la politique gouvernementale. Elle le fait sur les plans de la logistique, de l’administration, des aspects juridiques et de la communication.

En France, une chancellerie désignait un lieu, celui où était scellés des actes ; ainsi la Chancellerie d'Orléans pour les ducs de cette maison. On appelle aujourd'hui chancellerie (nom commun, qu’on peut mettre au pluriel) « la petite équipe de diplomates proprement dits qui sont les plus proches collaborateurs du chef de mission »[1] dans une ambassade de France ou un consulat, et Chancellerie (nom propre) le ministère de la Justice.

Article connexe : chancelier.

Exemples de chancelleries[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ambassades et consulats - La chancellerie -Ministère des Affaires étrangères