Chair à canon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La chair à canon est le nom donné au personnel militaire que l'on est prêt à sacrifier au feu ennemi, pendant un engagement armé, malgré des probabilités de victoire très restreintes. L'expression désigne donc généralement des soldats peu qualifiés, mal formés ou n'ayant pas le matériel adéquat, dont l'intérêt tactique est d'offrir une résistance momentanée à une force adverse.

L'expression peut également désigner le citoyen envoyé à la mort, tout en évoquant le caractère futile du passage à la postérité[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]