Château de Leeuwergem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Leeuwergem
Image illustrative de l'article Château de Leeuwergem
Château de Leeuwergem
Période ou style Louis XV
Type Classique
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XXe siècle
Propriétaire initial Seigneurs de Leeuwergem
Propriétaire actuel Baron et baronne Baudouin della Faille d’Huysse
Site web www.leeuwergem.be
Coordonnées 50° 53′ 26″ N 3° 49′ 13″ E / 50.890556, 3.82027850° 53′ 26″ Nord 3° 49′ 13″ Est / 50.890556, 3.820278  
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région historique Drapeau de la Région flamande Région flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Orientale
Commune de Belgique Leeuwergem

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château de Leeuwergem

Le château de Leeuwergem est un château situé en Belgique sur la commune de Leeuwergem.

Historique[modifier | modifier le code]

L’histoire des seigneurs de Leeuwergem remonte à 1000 ans. Depuis le XVe siècle, ils habitent le château qui fut reconstruit pour la troisième fois en 1764 sur ordre de Pierre Emmanuel Joseph d’Hane (1726-1786). Étant souvent à la cour de Louis XV, il reçut les plans du château Bellevue à Meudon que le roi avait offert à la marquise de Pompadour. Ces plans avaient été dessinés par l’architecte français Jean Lassurance. Le comte Jean-Baptiste d’Hane-Steenhuyse, fils du précédent, reçut le roi Louis XVIII dans son bel hôtel de la rue des Champs à Gand.

Le roi y résida pendant la campagne des cent jours, du 16 mars 1815 jusqu’à la défaite de Napoléon à Waterloo le 18 juin de la même année. Durant son séjour à Gand le roi se rendit en visite au château de son hôte à Leeuwergem. Après extinction des d’Hane-Steenhuyse, le château a abouti dans la famille des propriétaires actuels par voie de successions.

Architecture[modifier | modifier le code]

Au bout d’une avenue de près d’un km, on découvre un château presque carré, parfaitement équilibré, se trouvant au milieu de parterres de fleurs, sur un tertre entouré d’eau. Tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, son style Louis XV lui donne toute son élégance. La rocaille, la coquille et les lignes cambrées y règnent souveraines. À l’étage, une ravissante petite chapelle dédiée aux 4 Evangélistes se trouve toujours dans l’état du jour de sa bénédiction en 1764.

Les jardins[modifier | modifier le code]

La réalisation complète des jardins fut ordonnée en 1761 au Gantois, Jean Baptiste Simoens. Il devait les terminer vers 1785. Parmi les étangs, les statues et le canal agrémentant la promenade, se trouve un théâtre de verdure unique en Europe car tout de charme (carpinus betulus) construit. Sa réalisation date de 1764 et peut contenir 800 personnes.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]