Castelnovo di Sotto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Castelnovo di Sotto
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Reggio d'Émilie 
Code postal 42024
Code ISTAT 035015
Code cadastral C218
Préfixe tel. 0522
Démographie
Population 8 673 hab. (31-12-2010[1])
Densité 255 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 49′ 00″ N 10° 34′ 00″ E / 44.81667, 10.5666744° 49′ 00″ Nord 10° 34′ 00″ Est / 44.81667, 10.56667  
Superficie 3 400 ha = 34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Castelnovo di Sotto

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Castelnovo di Sotto

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Castelnovo di Sotto

Castelnovo di Sotto est une commune italienne de la province de Reggio d'Émilie dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier document qui marque l'existence du village remonte à 980 après J-C. Le village était, à cette époque, une possession des vassaux de Canossa, puis passa aux Da Correggio.

Il semble qu’au moment des invasions des Hongroises (entre 800 et 900 après JC), a été érigé le premier château-forteresse dont la structure était très simple. C'est en 1200 que le bâtiment est devenu une forteresse, qui a finalement acquis les caractéristiques de la maison de la Seigneurie.

La famille Da Correggio y vécut jusqu'en 1300. Puis le village fut dirigé par les Visconti et par Ottobuono de' Terzi. Des vicissitudes ont aussi provoquées la succession des domaines de l'Estensi et des Da Correggio jusqu'en 1600. Au milieu du XVIIe siècle, Castelnovo di Sotto passa à la famille Gherardini de Vérone, lorsque le duc Francesco d'Este en 1652 vendit le domaine.

La règle des Gherardini pris fin avec l'arrivée des Français. La ville fut alors proclamée ville libre en 1796 et est devenu une partie de la République de Reggio Emilia et de la République Cisalpine. Après la période napoléonienne, le pays est retourné à la famille Estensi, qui régna jusqu'en 1859. Finalement l’unification Italienne en 1860 fit de Castelnovo di Sotto une ville libre à nouveau. Une figure clef du Risorgimento était Luigi Amedeo Melegari de Meletole, fondateur, avec Giuseppe Mazzini, de la Jeune Italie et Jeune Europe, ministre des Affaires étrangères (1876-1877)[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Meletole, Villa Cogruzzo, Case Melli

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Boretto, Cadelbosco di Sopra, Campegine, Gattatico, Gualtieri, Poviglio

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. http://www.comune.castelnovo-di-sotto.re.it/flex/cm/pages/ServeBLOB.php/L/IT/IDPagina/194