Carrossage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carrossage négatif

Le carrossage est un terme du domaine automobile qui désigne, en vue de face, l'angle formé par le plan de roulement de la roue avec la verticale. Le carrossage est dit « négatif » ou « contre carrossage » lorsque le sommet de la roue est incliné vers le véhicule. Il est positif dans le cas contraire.

Influence du carrossage[modifier | modifier le code]

Source[1]

Le carrossage accentue ou diminue la dissymétrie des contraintes dans l'aire de contact du pneu avec le sol, en augmentant la largeur de bande de roulement en contact effectif avec le sol. Le carrossage négatif génère un effort de poussée transversale orienté vers l'intérieur, opposé en sens à la force centrifuge en virage, ce qui favorise le maintien du pneu sur sa trajectoire.

L'angle de carrossage se définissant par rapport à la verticale et non par rapport au châssis, la prise de roulis et le pompage tendent à le réduire en dynamique.

Exemples d'applications[modifier | modifier le code]

Le train avant des Bugatti se caractérisait par un important carrossage positif. Le train arrière des propulsions modernes a souvent un carrossage négatif.

En rallye, sur les tractions le carrossage statique avant atteint −2° à −2° 30'. Sur circuit, il peut atteindre −4° sur tractions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Michel, La Préparation des voitures de rallye : traction avant Groupes N et A, E.T.A.I., coll. « Auto savoir », Boulogne Billancourt, 1er semestre 2003 (ISBN 2-7268-8528-4).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]