Carpophage à cire rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Carpophage à cire rouge (Ducula rubricera) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Columbidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure 38 à 45 cm de longueur pour une masse de 630 à 720 g.

La tête et le haut de la poitrine sont rose mauve pâle, le bas de cette dernière est rose plus foncé. La nuque est gris argenté pâle. Le manteau, les couvertures alaires et le croupion sont vert doré et bronze métallique. Les rémiges primaires sont bleu noirâtre et le dessous des ailes gris sombre. Le ventre, les flancs et les sous-caudales sont châtains. Les iris sont rouge foncé. Le bec est noir avec une protubérance rouge à la base de la mandibule supérieure. Les pattes sont pourpres.

Le dimorphisme sexuel est faible puisque la femelle ne présente qu'un peu moins de reflets métalliques de couleur bronze sur le manteau par comparaison avec le mâle.

Le jeune ressemble à l'adulte mais n'arbore pas de protubérance à la base du bec.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau peuple l'archipel Bismarck et l'archipel des Salomon en Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux Salomon.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce fréquente les forêts primaires et secondaires.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se nourrit de fruits dans la canopée des arbres, le plus souvent seul ou en couple, mais parfois en groupes lorsque la nourriture est abondante.

Systématique[modifier | modifier le code]

Cet oiseau constitue une super-espèce avec le Carpophage cuivré.

Il est représenté par deux sous-espèces :

  • Ducula rubricera rubricera (Bonaparte, 1854) ;
  • Ducula rubricera rufigula (Salvadori, 1878) avec la calotte, le cou et la poitrine gris pâle et le dessous du corps plus foncé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Prin J. & G. (1997) Encyclopédie des Colombidés. Editions Prin, Ingré, 551 p.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :