Carole (danse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carole.
La carole d'Azincourt (XVe siècle).

La carole est certainement la forme de danse la plus répandue au Moyen Âge, tellement bien inscrite dans les mœurs que personne ne prend la peine de la décrire. Tout le monde danse la carole, jeunes et moins jeunes. Elle est pratique courante chez les bacheliers, occupe une place importante dans les noces, les tournois, bref toutes les occasions importantes. Une ville accueille-t-elle un visiteur de marque ? La population se répand en caroles dans les rues.

La carole se présente généralement sous forme de chaîne ouverte ou fermée, ce en quoi elle est liée, parfois confondue (même dans les textes anciens) avec la « tresque ». On y trouve danseurs et danseuses, même si les femmes y occupent une place prépondérante. L'initiative de commencer la carole leur appartient, et ce sont elles qui chantent pour mener la danse. Les caroles accompagnées aux instruments de musique sont plus rarement attestées.

Si le terme apparaît dès le XIIe siècle dans les textes, nous ne disposons par contre d'aucune information sur les aspects moteurs et extrapoler sur la base des danses postérieures comme le branle reste très hypothétique voire sans fondement.