Carl Maria von Bocklet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carl Maria von Bocklet (né le 30 novembre 1801 à Prague - décédé le 15 juillet 1881 à Vienne)[1] est un compositeur, pianiste et professeur de musique autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié avec Bedřich Diviš Weber et est venu à Vienne en 1821, où il «a créé un grand émoi ... par ses intéressantes fantaisies libres au piano forte»[2]. Ludwig van Beethoven a écrit des lettres d'introduction pour lui[3].

Carl Maria von Bocklet est devenu un proche ami de Franz Schubert[4]. En 1828 il a été, avec Ignaz Schuppanzigh au violon et Joseph Linke au violoncelle, le premier interprète des deux trios avec piano de Schubert (1827)[4].

À Vienne, Eduard Marxsen (en) a été un de ses plus notables élèves[5]. Il est également très probable qu'il a eu une influence sur Frédéric Chopin[3].

Comme une lettre de Beethoven adressée au Baron von Zmeskall (1817?) l'atteste, von Bocklet était aussi capable de jouer du violon[6].

Parmi ses compositions, on trouve la seconde variation sur la valse de Diabelli dans le Vaterländischer Künstlerverein.

Références[modifier | modifier le code]

  1. A-Wstm, VKB St. Peter 1818-34, 21/1831
  2. Karl Friedrich Weitzmann et Theodore Baker, A history of pianoforte-playing and pianoforte-literature, G. Schirmer,‎ 1893 (lire en ligne), p. 133
  3. a et b Frederick Niecks, Frederick Chopin, as a man and musician, vol. 1, Novello,‎ 1890 (lire en ligne), p. 185
  4. a et b Florence May, The life of Johannes Brahms, Volume 1, E. Arnold,‎ 1905 (lire en ligne), p. 64
  5. H.P. Clive, Schubert and his world: a biographical dictionary, Clarendon Press,‎ 1997 (lire en ligne), p. 171
  6. Alfred Christlieb Kalischer, Beethoven's letters: a critical edition: with explanatory notes, Volume 2, J.M. Dent,‎ 1909 (lire en ligne), p. 71