Broadcast (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Illustration d'une communication broadcast : le message part d'un émetteur unique (rouge) vers l'ensemble des récepteurs (vert).

La notion de broadcast est employée par les techniciens en informatique et réseaux ; il s'agit à proprement parler, de transmission ou de liaison. Le principe de base est le même que la télédiffusion, étant donné que l'on diffuse des paquets de données à de nombreux clients éventuellement sans discrimination.

Types de routage

Cast.svg

anycast

Anycast.svg

broadcast

Broadcast.svg

multicast

Multicast.svg

unicast

Unicast.svg

géocast

Geocast.svg

Les protocoles de communications réseau prévoient une méthode simple pour diffuser des données à plusieurs machines en même temps (multicast). Au contraire d'une communication « Point à Point » (unicast), il est possible d'adresser des paquets de données à un ensemble de machines d'un même réseau uniquement par des adresses spécifiques qui seront interceptées par toutes les machines du réseau ou sous-réseau.

Ces paquets sont en général utilisés dans un environnement LAN pour atteindre une machine dont on ne connaît pas l'adresse MAC (protocole ARP pour le protocole IP version 4) ou pour des annonces faites aux clients potentiels par des machines pouvant offrir des services (comme les protocoles SSDP , NetBeui, ou d'interopérabilité comme DLNA ).

L'étendue de diffusion sera restreinte au domaine de diffusion.

Par exemple, en IP version 4 (IPv4), une adresse IP de diffusion telle que 192.168.1.255 sera interceptée par toutes les machines ayant une adresse IP entre 192.168.1.1 et 192.168.1.254, pour autant que le masque de sous-réseau de l'interface soit défini comme 255.255.255.0.

De façon générale, l'adresse de diffusion se calcule par l'opération suivante : ( Adresse du réseau ) OU logique (le complément à 1 du masque).

Autre exemple général en IPV4[1] : si un réseau a comme adresse 172.16.0.0/12, donc son masque sera 255.240.0.0. Le complément à 1 est 0.15.255.255. Donc, 172.16.0.0 | 0.15.255.255 = 172.31.255.255. Son adresse de diffusion est donc 172.31.255.255.

Suivant ce principe, une adresse de diffusion pourrait ne pas forcément se terminer par .255. Ce cas très rare n'est utilisé que dans des sous-réseaux spéciaux très petits[2].

Dans un réseau Ethernet, l'adresse MAC de diffusion générale est FF:FF:FF:FF:FF:FF (toutes les adresses commençant par un 1 sont des adresses de diffusion).

Un commutateur recevant une trame broadcast sur l'un de ses ports la diffusera sur tous les autres ports. Les routeurs ne transmettent pas les paquets « broadcast ».

En IPv4, on peut faire un « ping » broadcast (« ping -b 192.168.1.255 » sous Linux), mais celui-ci ne passera normalement pas le prochain routeur (on peut aussi utiliser « ping -b 255.255.255.255 »).

Pour une diffusion de données moins générale, on utilisera les adresses « Multicast ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]