Adresse MAC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adresse et Mac.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Adresse physique.
Pile de protocoles
7. Application
6. Présentation
5. Session
4. Transport
3. Réseau
2. Liaison
1. Physique

Modèle Internet
Modèle OSI

Une adresse MAC (Media Access Control[1]), parfois nommée adresse physique[2], est un identifiant physique stocké dans une carte réseau ou une interface réseau similaire. A moins qu'elle n'ait été modifiée par l'utilisateur, elle est unique au monde. Le MAC (acronyme de Media Access control) n'a aucun rapport avec le Mac d'Apple (diminutif de Macintosh). Toutes les cartes réseau ont une adresse MAC, même celles contenues dans les PC et autres appareils connectés (tablette tactile, smartphone...).

MAC constitue la partie inférieure de la couche de liaison (couche 2 du modèle OSI). Elle insère et traite ces adresses au sein des trames transmises. Elle est parfois appelée adresse ethernet, UAA (Universally Administered Address), BIA (Burned-In Address), MAC-48 ou EUI-48.

L'IEEE a défini un format similaire à 64 bits appelé EUI-64.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les adresses MAC, attribuées par l'IEEE, sont utilisées dans beaucoup de technologies réseau, parmi lesquelles :

Structure[modifier | modifier le code]

Structure d'une adresse MAC 48 bits

Une adresse MAC-48 est constituée de 48 bits (octets) et est généralement représentée sous la forme hexadécimale en séparant les octets par un double point ou un tiret. Par exemple 5E:FF:56:A2:AF:15.

48 bits, dont :

  • bit I/G : indique si l'adresse est individuelle, dans quel cas le bit sera à 0 (pour une machine unique, unicast) ou de groupe (multicast ou broadcast), en passant le bit à 1
  • 1 bit U/L : indique si l'adresse est universelle (conforme au format de l'IEEE) ou locale, 1 pour une adresse administrée localement,
  • 22 bits réservés : tous les bits sont à zéro pour une adresse locale, sinon ils contiennent l'adresse du constructeur,
  • 24 bits : adresse unique (Pour différencier les différentes cartes réseaux d'un même constructeur).

Les concepteurs d'Ethernet ayant utilisé un adressage de 48 bits, il existe potentiellement 248 (environ 281 000 milliards) d'adresses MAC possibles. L'IEEE donne des préfixes de 24 bits (appelés Organizationally Unique Identifier - OUI) aux fabricants, ce qui offre 224 (environ 16 millions) d'adresses MAC disponibles par préfixe.

Ordre de transmission[modifier | modifier le code]

En ethernet, le bit le moins significatif de chaque octet est transmis en premier, c'est-à-dire que le bit I/G est le premier à être transmis. La convention de Token Ring est inverse, ce qui peut mener à des confusions (RFC 2469).

EUI-64[modifier | modifier le code]

Construction d'une adresse d'interface EUI-64 modifiée à partir d'une adresse MAC.

La structure de l'adresse EUI-64 est similaire à celle de EUI-48. La taille du champ OUI varie de 24 à 36 bits[3]. Les valeurs FF:FF et FF:FE dans les octets 4 et 5 sont interdites.

Les adresses EUI-64 sont utilisées notamment par FireWire, IPv6, ZigBee, 802.15.4, 6LoWPAN. Dans le cas d'IPv6, l'adresse EUI-64 est construite à partir de l'adresse MAC-48 en insérant FFFE dans les octets 4 et 5. L'adresse IPv6 utilise un format modifié dans lequel le bit U/L est inversé (RFC 2464).

Adresses particulières[modifier | modifier le code]

FF:FF:FF:FF:FF:FF Adresse broadcast
01:00:0C:CC:CC:CC Cisco Discovery Protocol
01:80:C2:00:00:00 Spanning Tree Protocol
33:33:xx:xx:xx:xx Adresses multicast IPv6
01:00:5E:xx:xx:xx Adresses multicast IPv4
00:00:0c:07:ac:xx Adresses HSRP
00:00:5E:00:01:XX Adresses VRRP

Comment identifier l'adresse MAC d'une carte réseau[modifier | modifier le code]

Pour identifier l'adresse MAC de chacune des cartes d'interface réseau (Ethernet, Wi-Fi) présentes dans un PC :

  • Sous GNU/Linux et MacOS X : ouvrir un terminal, et taper la commande « ifconfig » ou la commande plus récente « ip addr show ».
  • Sur un iPhone, vous trouverez l'information dans Réglages/Général/Informations.
  • Sur un Windows Phone, vous la trouverez dans Options/à propos de.
  • Sur un smartphone, certaines applications permettent d'afficher les informations réseau détaillées.
  • Sous Windows : ouvrir « démarrer » puis « exécuter », taper « cmd », puis taper « ipconfig /all ». L'adresse IP ainsi que l'adresse MAC apparaissent. Il existe également la commande « getmac /v ».

Comment modifier l'adresse MAC logicielle d'une carte réseau[modifier | modifier le code]

L'adresse MAC étant inscrite au niveau logiciel et non physique, elle est modifiable par l'utilisateur. Son changement permet de réduire le risque de traçage inhérent à tout identifiant immuable[4]. Mais cela peut poser d'autres problèmes par la suite, par exemple si l'accès à une connexion internet est filtré sur la base des adresses MAC.

  • Sur les systèmes de Type Unix : Il suffit d'ouvrir le terminal et de taper la commande, en étant root « ifconfig INTERFACE hw ether MAC »
  • Sous Windows : Le changement d'adresse MAC se fait en modifiant manuellement une clé de registre. Avec certains pilotes l'adresse MAC peut directement être modifiée dans les propriétés avancées de la carte réseau. À noter que certains logiciels tiers permettent également cette modification [5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IEEE 802.1d-1998 par exemple
  2. Walter Glenn J., Support utilisateurs et résolution des problèmes liés au système d'exploitation client Microsoft®: Kit de formation, Microsoft Press,‎ 27 septembre 2004 (lire en ligne)
  3. EUI64 Guidelines, IEEE
  4. http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/51290/apple-supprime-les-identifiants--udid--a-chaque-appareil-ios--quel-est-l-impact-sur-la-publicite-mobile.shtml
  5. http://www.place4geek.com/blog/2012/11/modifier-son-adresse-mac-sous-windows/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]