Boxcar Willie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Boxcar Willie

Surnom Boxcar Willie
Nom Lecil Travis Martin
Naissance
Sterratt, Texas
Décès (à 67 ans)
Branson, Missouri
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Musique country, gospel
Instruments Guitare
Site officiel www.boxcarwillie.com

Lecil Travis Martin ou sous son nom de scène "Boxcar Willie", (né le et mort le ), est un chanteur de musique country et bluegrass, dans le style des "hobo" américains[1]. Le nom de Boxcar Willie est apparu dans une chanson qu'il a composée ; il a ensuite adopté ce nom[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Sterratt, dans l'état américain du Texas. il rejoint l'armée de l'air des États-Unis d'Amérique en 1949 et sert comme pilote, ainsi que mécanicien à bord des bombardiers B29 pendent la guerre de Corée au début des années 1950.

Il débute sa carrière musicale à San José en Californie, mais étant toujours membre des forces aériennes, il ne joue de la musique que durant son temps libre. Toutefois, en 1976, il quitte l'armée de l'air pour devenir musicien à temps plein. Il devient peu à peu un chanteur reconnu, surtout sur la scène country aux États-Unis, vendant plus de cent millions d'enregistrements (en disques vinyls, cassettes audio et CD). En 1985, il ouvrit le théâtre Boxcar Willie à Branson dans le Missouri, ainsi que deux motels.

Il meurt d'une leucémie à l'âge de 67 ans.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Boxcar Willie (1976)
  • Daddy Was A Railroad Man (1978)
  • Boxcar Willie Sings Hank Williams And Jimmie Rodgers (1979)
  • Take Me Home (1980)
  • King of the Road (1981)
  • Last Train to Heaven featuring Lee Gentry (1982)
  • Best of Boxcar, Vol. 1 (1982)
  • ...Not the Man I Used to Be (1983)
  • Boxcar Willie (1986)
  • Tear Jerkin' Heart Breakin' Hillbilly Songs (1992)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Malone, Bill C. Country music, U.S.A., University of Texas Press, 2002, p. 277.
  2. Mazor, Barry. Meeting Jimmie Rodgers: How America's Original Roots Music Hero Changed the Pop Sounds of a Century, Oxford University Press, 2009, p. 291.

Lien externe[modifier | modifier le code]