Bhagiratha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bhagîratha (sanskrit : भगीरथ) est un rishi royal, descendant de Sagara dont le mythe est conté, notamment, dans le Rāmāyana (chant II, chapitres XLII-XLIV).

Les ancêtres de Bhagîratha, fils de Sagara, s'étaient rendus coupables de nombreux crimes en cherchant le cheval du sacrifice volé à leur père, avant d'être réduits en cendres par le sage Kapila. N'ayant pu recevoir de rites funéraires et ayant commis de nombreux crimes, les âmes de ces ancêtres ne pouvaient trouver le repos.

Dans la tradition indienne, il revient au fils ou à ses descendants d'accomplir les rites funéraires pour les ancêtres. Cette tâche pesait donc sur les générations successives des descendants de Sagara et s'avérait d'autant plus inextricable que le seul moyen d'accomplir des rites libérant de tels criminels était de faire descendre la rivière céleste Ganga, c'est-à-dire le Gange, qui seule peut purifier tous les péchés.

Les générations successives cherchaient en vain un moyen de faire descendre la Ganga, jusqu'à ce que naisse le pieux Bhagîratha. Celui-ci n'ayant pas de descendance, ne pouvait faillir à son devoir. Il accomplit de longues ascèses afin que Brahma lui concède la descente de la Ganga. Mais celui-ci le prévint que si la Ganga tombait des hauteurs célestes sur la terre de toute sa puissance, la terre en serait brisée. Baghîratha accomplit donc une nouvelle ascèse, restant sur un pied pendant un an, afin que Shiva accepte d'intercepter la Ganga dans sa chute.

À l'issue d'une année, Shiva accepta d'accéder à la requête de Bhagîratha. Il obligea la rivière à descendre en traversant les tresses inextricables de son chignon (mukuta) où la Ganga s'égara pendant de nombreuses années jusqu'à ce qu'enfin elle descende sur terre où l'attendaient toutes les créatures, animaux et êtres divins. Bhagîratha put ainsi enfin accomplir les rites funéraires pour ses ancêtres.

La Ganga est parfois appelée Bhagîrathî, c'est-à-dire descendante de Bhagîratha car c'est grâce à ce rishi qu'elle est parvenue au monde terrestre. Elle est aussi considérée comme l'épouse de Shiva.

Ce mythe est richement illustré sur le célèbre rocher de Mahabalipuram (Tamil Nadu).