Berberis julianae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'épine-vinette de Juliana, ou Berberis julianae, est un arbuste épineux du genre Berbéris, originaire de Chine.

Cette espèce a été dédiée par le botaniste autrichien Camillo Karl Schneider à sa femme.


Description[modifier | modifier le code]

C'est un buisson dense et persistant, mesurant jusqu'à 2,5 m de haut.

Les feuilles sont coriaces, épaisses, réunies en fascicules alternes de couleur vert foncé, de 5 à 8 cm de long, aux bords épineux. Les branches portent de fortes épines trifurquées (3-4,5cm)

Les fleurs, jaunes mesurent de 0,8 à 1 cm de diamètre et s'épanouissent d'avril à mai. Elles forment des grappes de 10 à 20 fleurs.

Les fruits sont de couleur prune, bleu foncé, ovales, et persistent l'hiver.

Deux variétés botaniques sont reconnues :

  • Berberis julianae var. oblongifolia Ahrendt (1961)
  • Berberis julianae var. patungensis Ahrendt (1961).
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Utilisation[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une plante cultivée pour former des haies défensives et persistantes, assez répandue en France. Des variétés horticoles ont été créées comme « Nana » (de 90 à 120 cm), « Spring Glory » au feuillage bronze... Elle a aussi servi à produire des hybrides, notamment Berberis × mentorensis.

Cette espèce peut aussi se cultiver en bonsaï.

Elle se multiplie par bouturage (juillet-août) ou par semis hivernal.

En France, la SNCF utilise cette plante pour constituer des haies remplaçant les grillages afin de restreindre l'accès à certains de ses sites et éviter les intrusions, dans le cadre d'un plan de lutte antitags.

Liens externes[modifier | modifier le code]