Batz (monnaie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Batz.

Le Batz est une pièce de monnaie frappée dans certains cantons suisses et certaines régions du sud de l'Allemagne entre la fin du XVe siècle et le milieu du XIXe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès sa création au XVe siècle et pour toute sa durée de vie, toutefois plus particulièrement jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, le Batz se divise en 4 Kreutzer. Dès l'instauration de la République helvétique en 1798, et durant toute la première moitié du XIXe siècle, en Suisse, les unités utilisées étaient le franc ou livre, divisé en 10 Batz, eux-mêmes divisés en 10 rappes ou centimes[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le Batz est une monnaie d'origine bernoise. La pièce montre un ours sur son avers, qui est l'emblême de la ville. Elle tire son nom de la même origine que la ville qui l'a créé, c'est-à-dire de l'ancien haut-allemand Bätz, qui en allemand devient Bär et signifie Ours[FS 1],[L 1]. En allemand, le mot se prononce [bat͡s] et son pluriel est Batzen, qui se prononce [bat͡sɜn].

Écriture et prononciation régionale[modifier | modifier le code]

Dans le canton de Vaud, le mot Batz se prononce alternativement [baːʃ] et s'écrit Bache en français[2] ou [baːt͡s], respectivement Batse en francoprovençal[D 1]. Toutefois, l'écriture Batz reste en vigueur dans les textes officiels tel que le concordat monétaire de 1825[M 1].


Une de ses sous-unité, la pièce dénommée Kreutzer en usage dans le Palatinat, en Autriche et en Suisse, où elle vaut ¼ de Batz se prononce alternativement [kryʃ] et s'écrit Cruche en français[VM 1]. D'autres orthographes possibles sont Kreuzer, Creuzer, Creutzer[VM 1].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En allemand, le Rappen est toujours utilisé et représente, comme aujourd'hui, le centième du franc (équivalent français : le centime).
  2. Dictionnaire Historique de la Suisse - Batz (Bache) « Batz » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Norbert Furrer, Vade-mecum monétaire vaudois XVIe-XVIIIe siècles, Lausanne, Antipodes, coll. « Outils pour les sciences humaines »,‎ 2010 (ISBN 978-2-88901-047-9)
  1. a et b p. 24
  • Collectif, Rod. Blanchet, Mélanges : Mémoire sur les monnaies des pays voisins du Léman, t. XIII, Lausanne, Georges Bridel, coll. « Mémoires et documents publiés par la Société d'histoire de la Suisse romande »,‎ 1853, 396 p. (lire en ligne), p. 171-349
  1. pp. 336-340
  • Frédéric Duboux, Patois vaudois : Dictionnaire, Oron-la-Ville, Association vaudoise des amis du patois,‎ 2006, 375 p.
  1. p. 30
  • Collectif, F. Seguin, Mémoires de la société impériale d'archéologie : Monnaies du canton de Vaud, vol. VI, Saint-Pétersbourg, Société d'archéologie et de numismatique,‎ 1852, 450 p. (lire en ligne), p. 141-148
  1. p. 148
  • Sous la direction de Michel Amandry, Dictionnaire de numismatique, Paris, Larousse,‎ 2006 (ISBN 2-03-583310-8)
  1. p. 55

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :