Bataille de Pabaiskas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Pabaiskas/Wilkomierz/Swienta
Informations générales
Date 1er septembre 1435
Lieu Ukmergė
Issue Victoire du Grand-duché de Lituanie
Belligérants

Grand-duché de Lituanie Grand-duché de Lituanie

Ordre Teutonique Ordre Teutonique
Commandants
Prince Sigismond Ier Kęstutaitis Ordre livonien Švitrigaila
Forces en présence
30 000 30 000
Guerres Teutoniques
Batailles
Guerres Teutoniques
Coordonnées 55° 09′ 57″ N 24° 46′ 17″ E / 55.16583333, 24.7713888955° 09′ 57″ Nord 24° 46′ 17″ Est / 55.16583333, 24.77138889  

La bataille de Pabaiskas, connue également sous les noms de bataille de Wilkomierz ou bataille de Swienta, se déroula le 1er septembre 1435 entre les Chevaliers teutoniques de l'Ordre Livonien et les troupes du Grand-duché de Lituanie.

Présentation[modifier | modifier le code]

La bataille de Pabaiskas prit place près de la ville de Ukmergė le long de la rivière Šventoji au nord-ouest de Vilnius.

Face à 30 000 Chevaliers teutoniques, les 30 000 soldats des troupes du Grand-duché de Lituanie dirigées par Sigismond Ier Kęstutaitis sont soutenues par les forces du Royaume de Pologne face à son ancien rival et prédécesseur à la tête du grand-duché de Lituanie Švitrigaila. Cette dernière bataille met un terme à la Guerre civile lituanienne qui ravagea le pays entre 1431 et 1435.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Les Chevaliers teutoniques sont battus et ces derniers signent la Paix de Brest avec le souverain de Pologne Ladislas III Jagellon. Ce traité met fin à la guerre entre les chevaliers teutoniques et l'union polono-lithuanienne formée en 1386. Il délimite les frontières de l'État teutonique, telles qu'elles ont été définies par le traité de Melno en 1422, que les Polonais ont toujours contesté.