Barefoot (sport)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barefoot.

Une variation du ski nautique est le Barefoot (nu pied en anglais) et comme le nom le suggère, on fait du ski nautique sans skis. Puisque la surface de contact avec l'eau est radicalement plus petite, le bateau et donc le skieur doit aller beaucoup plus vite (entre 65 et 75 km/h). Il se trouve tracté à plus de 23 mètres derrière le bateau à des vitesses généralement comprises entre 65 et 80 km/h.

Le Slalom[modifier | modifier le code]

DylanBarefoot1.JPG

Le Skieur a alors deux parcours de 15 secondes, un en position avant et un en position arrière pour faire ses preuves. Pendant ces 15 secondes le but est de traverser le plus de fois possible le sillage du bateau et si possible sur un pied afin d’être crédité du maximum de points, sachant qu’une traversée sur un pied équivaut à un point.

Le Record du Monde est actuellement supérieur à 21 points c’est-à-dire plus de 21 traversées sur un pied en deux passages de 15 secondes. Le Record d’Europe lui est proche de la barrière des 20 points. Le Record de France quant à lui est de 19 points et détenu par Patrick Wehner.

Les Figures[modifier | modifier le code]

DylanBarefoot2.jpg

La longueur de corde et la vitesse sont ici libres, mais pour des raisons physiques restent sensiblement identiques à celle du Slalom. Le skieur a toujours deux parcours de 15 secondes pendant lesquelles il devra réaliser le plus de figures possibles, figures qui sont cotées selon leur niveau de difficulté. La plupart des figures sont des rotations de 180°, 360°, 540°, 720° qui se réalisent sur le dos pour le débutant, sur 2 pieds ou 1 seul pour les compétiteurs d’un bon niveau, et corde au pied ou en passant la jambe par dessus la corde pour les compétiteurs de niveau international. Le saut périlleux, figure emblématique reste l’une des figures les plus spectaculaires mais aussi une des plus dures à réaliser.

Le Record mondial, propriété de l’Américain Ron Scarpa, à près de 7500 points. Le Français Patrick Wehner spécialiste de la discipline détient le record d’Europe à presque 7100 points.

Le saut[modifier | modifier le code]

Corde de 23 mètres, vitesse maximum de 72 km/h, tremplin de 45 cm de haut, tels sont les paramètres avec lesquels le skieur doit composer pour réussir à se poser le plus loin possible lors d’une des trois tentatives dont il bénéficie. Avec l’apparition au début des années 90 d’une nouvelle technique dite inversé, où le skieur retrouve en position horizontale après avoir quitté le tremplin permettant ainsi pour les meilleurs compétiteurs de passer les 25 mètres et d’être la discipline la plus spectaculaire.

Depuis près de 2 ans le mode de calcul des distances a été informatisé laissant de côté le record du monde de 28.10 m de l’allemand Mario Moser et le record de France à 25.70 m de Florent Pigeat, au profit de distance légèrement inférieurs, précision technique oblige.

Le combiné[modifier | modifier le code]

C’est le cumul des points des trois disciplines, qui permet ainsi de désigner le skieur le plus polyvalent sur l’ensemble des disciplines.