Artemis Chasma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Artemis Chasma

Image radar acquise par la sonde Magellan montrantArtemis Chasma ceinturant Artemis Corona,au sud-est d'Aphrodite Terra.
Image radar acquise par la sonde Magellan montrant
Artemis Chasma ceinturant Artemis Corona,
au sud-est d'Aphrodite Terra.

Géographie et géologie
Coordonnées 41° 12′ S 138° 30′ E / -41.2, 138.541° 12′ S 138° 30′ E / -41.2, 138.5[1]
Type de relief Chasma
Nature géologique Convergence périphérique
d'Artemis Corona
Diamètre 3 087 km
Largeur jusqu'à 120 km
Profondeur jusqu'à 2,5 km
Quadrangle(s) V-48 : Artemis Chasma
Éponyme Artémis
Localisation sur Vénus

(Voir situation sur carte : Vénus

Artemis Chasma


Artemis Chasma est une profonde vallée en forme de demi-cercle située sur la planète Vénus par 41,2° S et 138,5° E.

Géographie et géologie[modifier | modifier le code]

Artemis Chasma ceinture Artemis Corona, la plus vaste structure de ce type sur Vénus, au sud-est d'Aphrodite Terra, qui est également la plus vaste terra vénusienne. Cette formation résulterait de l'activité volcanique à l'origine de la corona intérieure, toute la région étant caractérisée par un système complexe de failles, de nombreuses coulées de lave, plusieurs petits volcans et au moins deux cratères d'impact.

Les dimensions d'Artemis Chasma sont impressionnantes, avec un diamètre de plus de 3 000 km, des sillons larges de 120 km et un dénivelé atteignant 2 500 m le long des parois[2]. Il pourrait s'agir d'un fossé d'effondrement consécutif à la remontée d'un panache mantellique à l'origine de la corona[3], mais tant la taille que la configuration d'Artemis Chasma ont d'emblée suggéré qu'il puisse s'agir au contraire d'une structure de subduction localisée[4], ce qui semble confirmé par les anomalies gravitationnelles observées au-dessus de la région[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) USGS Gazetteer of Planetary Nomenclature – Feature Information « Artemis Chasma. »
  2. (en) NASA Jet Propulsion Laboratory Caltech Photojournal – 13 août 1996 « PIA00101: Artemis Corona (C2-MIDR). »
  3. (en) Suzanne E. Smrekar et Ellen R. Stofan, « Corona Formation and Heat Loss on Venus by Coupled Upwelling and Delamination », Science, vol. 277, no 5330,‎ 29 août 1997, p. 1289-1294 (ISSN 0036-8075, lire en ligne)
    DOI:10.1126/science.277.5330.1289
  4. (en) Lunar and Planetary Science Conference XXV – 1994 C. David Brown et Robert E. Grimm, « Tectonics of Artemis Corona, Venus: implications for formation and evolution. »
  5. (en) Gerald Schubert, William B. Moore et David T. Sandwell, « Gravity over Coronae and Chasmata on Venus », Icarus, vol. 112, no 1,‎ novembre 1994, p. 130-146 (lire en ligne)
    DOI:10.1006/icar.1994.1174

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]