Arnold Paole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arnold Paole était un soldat autrichien mort en 1727 dans le village de Medvegia dans l'actuelle Serbie, en tombant d’une charrette de foin. Il serait revenu après sa mort sous la forme d’un vampire.

De son vivant, Paole prétendait avoir tué un vampire[1] lors d’une guerre entre l’Empire d'Autriche et l'Empire ottoman et était persuadé d’en porter la malédiction. Un mois après sa mort, il aurait été vu rôdant aux alentours du village et aurait bu le sang de près de la moitié de la population.

Paole et toutes ses victimes présumées furent exhumés et transpercés d’un pieu. Lorsqu’on a ouvert son cercueil, son cadavre aurait été intact et ses lèvres couvertes de sang et il aurait poussé un hurlement horrible lorsqu’on lui a planté le pieu dans le cœur[1].

Cette histoire, ainsi qu’un grand nombre de cas similaires, ont déclenché une réapparition massive de la croyance aux vampires à travers l’Europe. Ces « vagues de vampirisme » étaient dues aux épidémies courantes à cette époque. Devant le grand nombre de cas similaires, beaucoup d’enquêtes et de poursuites ont été ouvertes par les autorités.

L’enquête sur le cas de Paole et des autres vampires serbes fut menée par le conseil de guerre impérial de Vienne, car la Serbie était à l’époque une province autrichienne. C’est dans son procès verbal, rédigé à Belgrade en 1732 que le mot « vampire » est cité officiellement pour la première fois.

Le cas d’Arnold Paole est lié à celui de Peter Plogojowitz, un autre vampire qui se serait manifesté deux ans plus tôt (en 1725), dans le village de Kisilova, très proche de Medvegia[2]. Ces deux cas ont suscité un engouement considérable dans l’Europe occidentale.

Dans son roman Un lieu incertain, paru le 25 juin 2008, Fred Vargas s'inspire très largement de la légende de Peter Plogojowitz et de celle d'Arnold Paole.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Grimoires des vampires - F. L’affaire Arnold Paole. », sur www.vampiredarknews.com (consulté le 4 septembre 2010)
  2. « Les vampires, Peter Plogojowitz », sur alucardvampyre.free.fr (consulté le 4 septembre 2010)

[modifier | modifier le code]

  • L'affaire d'Arnold Paole vers 1726, consignée par le Visum et Repertum de Johann Flückinger (1732)