Army of the Pharaohs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Army of the Pharaohs

alt=Description de l'image ArmyofthePharaohs.jpg.
Informations générales
Surnom AOTP
Pays d'origine Philadelphie, Pennsylvanie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rap hardcore
Années actives Depuis 1998
Labels Babygrande Records
Composition du groupe
Membres Vinnie Paz
Apathy
Celph Titled
Crypt the Warchild
Demoz
Des Devious
Doap Nixon
Esoteric
King Magnetic
Jus Allah
King Syze
Planetary
Reef the Lost Cauze
Block McCloud
Blacastan
Zilla
Anciens membres 7L
Virtuoso
Bahamadia
Chief Kamachi
Faez One
Stoupe the Enemy of Mankind

Army of the Pharaohs est un supergroupe américain de rap, originaire de Philadelphie, formé autour du MC Vinnie Paz, des Jedi Mind Tricks, en 1998.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Vinnie Paz (Vincenzo Luvineri) – des Jedi Mind Tricks
  • Apathy (Chad Bromley) – de Demigodz
  • Celph Titled (Vic Mercer) – de Demigodz
  • Crypt the Warchild (Marcus Albaladejo) – d'OuterSpace
  • Demoz
  • Des Devious (David Edens)
  • Doap Nixon (Kenneth Greene)
  • Esoteric (Seamus Ryan) – de 7L & Esoteric
  • King Magnetic (Jason Faust)
  • Jus Allah (James Bostick) – des Jedi Mind Tricks
  • King Syze (Daniel Albaladejo)
  • Planetary (Mario Collazo) – d'OuterSpace
  • Reef the Lost Cauze (Sharif Lacey)
  • Blacastan (Ira Osu) - de Demigodz
  • Zilla (Victor Gurrola Jr)
  • Block McCloud (Ismael Diaz Jr)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • 7L (George Andrinopoulos) – de 7L & Esoteric
  • Chief Kamachi (Edward Littlepage)
  • Virtuoso (Miguel Blackmer-Hart)
  • Bahamadia (Antonia Reed)
  • Faez One (J. Hicks)
  • Stoupe the Enemy of Mankind (Kevin Baldwin)

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès le commencement, Paz conçoit ce groupe comme une collaboration entre les plus grands noms du rap de la Côte Est, calqué sur le modèle du Wu-Tang Clan.

La première mouture se compose de cinq MCs : Vinnie Paz, Chief Kamachi, 7L & Esoteric, Trip C et Bahamadia. Ils enregistrent un premier EP, The Five Perfect Exertions, dès 1998. Les deux morceaux qui composent ce premier jet seront notamment remixés sur l'album Violent by Design des Jedi Mind Tricks.

Le véritable retour de Army of the Pharaohs se fait en 2005, sous une nouvelle forme : Vinnie Paz, Kamachi, 7L & Esoteric, OuterSpace, Apathy, Celph Titled, Reef the Lost Cauze, Des Devious, Faez One et King Syze. Le premier album, The Torture Papers, sort en 2006 et se classe 42e au Top Heatseekers et 48e au Top Independent Albums[1]. Une version bootleg, intitulée The Bonus Papers, et composée de morceaux non retenus pour la version finale de l'album circule sur internet.

Deux ans plus tard, le collectif sort son second album, Ritual of Battle, tout en recrutant Jus Allah de sJedi Mind Tricks, Doap Nixon, Demoz et King Magnetic. Apathy n'apparaît pas sur l'opus, préparant son album solo.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Army of the Pharaohs: The Torture Papers Awards », Allmusic (consulté le 28 septembre 2013)