Al-Musta'sim (Abbasside du Caire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al-Musta'sim.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Al-Mu'tasim.

Zakarîyâ' Al-Musta`sim[1], Al-Musta`sim ou Al-Mu`tasim[2] est un calife abbasside au Caire en 1377 brièvement et de 1386 à 1389.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1383, l'émir d'origine circassienne Barquq prend le pouvoir. À peine est-il sur le trône que le calife Al-Mutawakkil Ier est au centre d'un complot visant à le renverser. Al-Mutawakkil Ier est arrêté et mis en jugement. Barquq requiert la peine de mort. Finalement cette sentence est jugée illégale[3]. Barquq contraint Al-Mutawakkil Ier à la démission et met à sa place `Umar al-Wâthiq II fils d'Ibrâhîm al-Wâthiq Ier[4].

En 1386, `Umar al-Wâthiq décède son frère Zakarîyâ' Al-Musta`sim lui succède.

En 1389, le sultan Barquq est mis à l'écart par les émirs. En février 1390, quand il revient au pouvoir, il restaure Al-Mutawakkil Ier qui a eu la prudence de rester à l'écart de ces intrigues.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. en arabe : ʾabū yaḥya zakarīyāʾ al-mustaʿṣim bi-llāh, أبو يحي زكرياء المستعصم بالله, « celui qui cherche la protection de Dieu »
  2. Al-Musta`sim (en arabe : al-mustaʿṣim, المستعصم) (voir (ar) « العباسيون/بنو العباس في القاهرة (Abbassides / Banu Abbas au Caire) ») homonyme du dernier calife de Bagdad Al-Musta`sim tué par les Mongols en 1258.
       Al-Mu`tasim (en arabe : al-muʿtaṣim, المعتصم) (voir (en) Clifford Edmund Bosworth, op. cit. (lire en ligne), « The caliphs in Cairo 659-923/1261-1517 », p. 7) homonyme d'Al-Mu`tasim calife abbasside en 833 à Samarra.
    Il est parfois appelé Al-Musta`sim II المستعصم بالله الثاني, le premier du nom est alors le calife abbasside de Bagdad Al-Musta`sim tué par les Mongols en 1258.
  3. André Clot, op. cit., « Le temps des crises / Barkouk », p. 159
  4. (en) M. W. Daly et Carl F. Petry, The Cambridge History of Egypt: Islamic Egypt, 640-1517, vol. 1, Cambridge University Press,‎ 1998, 672 p. (ISBN 978-0-521-47137-4, lire en ligne), « The regime of Circassian Mamlūks », p. 303

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]