Aicart du Fossat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aicart ou "Aycart" ou encore Aicart du Fossat (fl. 1250–68) était un troubadour originaire de Le Fossat dans l'Ariège. Il lui est attribué un sirventès et un partimen avec Girardo Cavalazzi.

Le sirventes a pour sujet la victoire de Charles d'Anjou sur Conradin à la bataille de Tagliacozzo (1268). Le partimen, "Si paradis et enfernz son aital", est un débat sur la nature du paradis et de l'enfer (c. 1250). Sur le manuscrit de Bergame par lequel ce partimen nous est connu, les débateurs sont uniquement nommés Aicart et Girart, mais ils ont été depuis longtemps identifié à Aicart du Fossat et Girardo Cavalazzi.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bastard, Antoine de. "Aicart del Fossat et les événements politiques en Italie (1268)." Mélanges de philologie romane dédiés à la mémoire de Jean Boutière (1899–1967), 1:51–75 (Liège, 1971).
  • Bertoni, Giulio. "Un nuovo trovatore italiano: Girardo Cavallazzi." Romania, 43:587–593 (1914).
  • Gresti, Paolo. "Un nuovo trovatore italiano? Osservazioni sul partimen tra Aycard de Fossat e Girard Cavalaz, Si paradis et enfernz son aital (BdT 6A.1)", p. 341–354. Il genere ‹tenzone› nelle letterature romanze delle Origini. Atti del convegno internazionale, Lausanne, 13–15 November 1997, edd. M. Pedroni and A. Stäuble. Ravenna, 1999.

Références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]