Adriano Correia de Oliveira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adriano Correia de Oliveira (9 avril 1942 à Porto-16 mai 1982 à Avintes) est un musicien engagé et résistant au régime de Salazar.

Ami du poète socialiste Manuel Alegre, il chanta beaucoup de ses poèmes dont Trova do vento que passa.