Adolphe-Frédéric II de Mecklembourg-Strelitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait du duc de Mecklembourg-Strelitz

Adolphe-Frédéric II de Mecklembourg-Strelitz, (en allemand : Adolf-Friedrich II von Mecklenburg-Strelitz), né le 19 octobre 1658 et mort le 12 mai 1708, est duc de Mecklembourg-Strelitz de 1701 à 1708.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils d'Adolphe-Frédéric Ier de Mecklembourg-Schwerin et de Marie-Catherine de Brunswick-Dannenberg.

Mariages et descendances[modifier | modifier le code]

En 1684, Adolphe-Frédéric II de Mecklembourg-Strelitz époue Marie de Mecklembourg-Güstrow (1659-1701), (fille du duc Gustave de Mecklembourg-Güstrow).

Cinq enfants sont nés de cette union :

Veuf, Adolphe-Frédéric II de Mecklembourg-Strelitz épouse en secondes noces Jeanne de Saxe-Gotha (1680-1704), (fille du duc Frédéric Ier de Saxe-Gotha)

De nouveau veuf, Adolphe-Frédéric II épousa en troisièmes noces en 1705 Christiane zu Schwarzburg (1681-1715), (fille du prince Christian zu Schwarzburg).

Deux enfants sont nés de cette union :

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1695, Adolphe-Frédéric réclame la succession de son beau-père Gustave de Mecklembourg-Güstrow, mais il ne peut réaliser ce projet. Après de longues négociations, le 8 mai 1701, l'acte de succession de Hambourg partage le duché de Güstrow entre les lignées de Mecklembourg-Schwerin et Mecklembourg-Strelitz. Devenu Adolphe-Frédéric II de Mecklembourg-Strelitz, il reçoit la principauté de Ratzebourg, le territoire de Stargard, les villes de Mirow et de Nemerow. Ces divers territoires forment le duché de Strelitz.

Souverain prévoyant, Adolphe-Frédéric II donne ses ordres, dès 1706, concernant sa succession au trône ducal en désignant son fils Adolphe-Frédéric comme héritier.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Adolphe-Frédéric II de Mecklembourg-Strelitz appartient à la troisième branche (Mecklembourg-Strelitz) issue de la première branche de la Maison de Mecklembourg. Cette troisième lignée s'est éteinte en 1996 à la mort du grand-duc Georges-Alexandre de Mecklembourg. Georges Borwin est l'actuel prétendant à la succession.

Articles connexes[modifier | modifier le code]