Adaptogène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une plante adaptogène est une plante augmentant la capacité de notre corps à s’adapter aux différents stress, quelles que soient leurs origines.

On attribue ce concept à un toxicologue russe, Nicolaï Lazarev (ru), qui cherchait à définir le type d'action de plantes comme le ginseng en 1947[1],[2]. Selon ce concept, une substance adaptogène accroît de manière générale (non spécifique) la résistance de l'organisme aux divers stress qui l'affectent. Un adaptogène exerce une action normalisatrice non spécifique sur de nombreux organes ou fonctions physiologiques.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, la notion d'« adaptogène » existe depuis des milliers d’années sous le concept de « toniques supérieurs», qui régularisent les diverses fonctions et augmentent l’énergie, favorisant globalement la santé sans traiter pour autant de maladies spécifiques[réf. souhaitée].

Comme différentes études[réf. nécessaire] l'ont démontré, ce concept correspond bien aux plantes comme le Panax ginseng, le lapacho, la Rhodiola rosea, l'Astragalus membranaceus (en), lEleutherococcus senticosus[3], le Schisandra chinensis[3], dont l'action permet d'élever (ou abaisser) la température corporelle ou la tension artérielle, de faire perdre (ou gagner) du poids, de stimuler (ou calmer) le système nerveux, le système hormonal et donc immunitaire.

Les plantes adaptogènes apportent une réponse fonctionnelle et variable (modulateur/régulateur), spécifique aux besoins de l'individu. Ces plantes se caractérisent par une action non spécifique sur l'organisme[3].

Les adaptogènes sont des régulateurs généraux des fonctions internes : ils tendent à accroître les capacités homéostatiques propre à notre organisme, en recherche permanente d'équilibre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Н.В. ЛАЗАРЕВ VIIe Всесоюзный съезд физиологос, биохимиков И фармакологов [7th all union congress of physiology, biochemistry, pharmacology, 7e congrès soviétique de physiologie, biochimie et pharmacologie] 1947 p. 579
  2. (ru) РАМШ СТАНИСЛАВ М. « ИСТОРИЯ СОЗДАНИЯ ОТЕЧЕСТВЕННОГО ЛЕКАРСТВЕННОГО ПРЕПАРАТА ДИБАЗОЛ » Историко-биологические исследования Выпуск № 4 / том 3 / 2011 Pdf [« A History of the Drug “Dibazol” - Histoire du médicament Dibazol » Studies in the history of biology 2011;3(4):36-59]
  3. a, b et c (en) Panossian A, Wikman G, Kaur P, Asea A, « Adaptogens stimulate neuropeptide y and hsp72 expression and release in neuroglia cells », Front Neurosci, no 6,‎ 2012, p. 6. (PMID 22347152, PMCID PMC3269752, DOI 10.3389/fnins.2012.00006, lire en ligne [html]) modifier