Achlorhydrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Achlorhydrie
Classification et ressources externes
Hydrogen-chloride-3D-vdW-labelled.png
Acide chlorhydrique, composant principal des sucs gastriques.
CIM-10 K31.8
CIM-9 536.0
DiseasesDB 29513
eMedicine med/18 
MeSH D000126
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

L’achlorhydrie et l’hypochlorhydrie se rapportent à des états où le niveau d’acide chlorhydrique dans le liquide gastrique (essentiel pour la digestion) est bas (hypochlorhydrie), voire inexistant (achlorhydrie).

Causes[modifier | modifier le code]

Diagnostic[modifier | modifier le code]

90 % des patients atteints d’achlorhydrie possèdent des anticorps discernables contre les pompes hydrogène/potassium. Le diagnostic est fait si le pH gastrique demeure haut (>4.0) en dépit de la stimulation maximum de la pentagastrine ((analogue synthétique de la gastrine). Des niveaux élevés de gastrine sont souvent détectés.

Présentation[modifier | modifier le code]

L’achlorhydrie et l’hypochlorhydrie peuvent mener à une surpopulation microbienne du fait que les qualités désinfectantes de l’acide gastrique sont diminuées. Cela peut augmenter les risques d’infections dans la région digestive.

Traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement se focalise sur les causes sous-jacentes, via l’injection de vitamine comme la vitamine B12 (qui est mal absorbée en l’absence de facteur intrinsèque), et sur la surveillance de l’alimentation en évitant les nourritures qui peuvent avoir une charge microbienne élevée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]