Abbaye d'Isova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye d'Isova
Image illustrative de l'article Abbaye d'Isova
Vue générale de l'édifice

Diocèse Diocèse de Patras
Fondation 1225
Début construction 1225
Cistercien depuis 1225
Dissolution 1263
Abbaye-mère Hautecombe
Lignée de Abbaye de Clairvaux
Abbayes-filles Aucune
Congrégation Ordre cistercien
Période ou style

Coordonnées 37° 34′ 29″ N 21° 46′ 49″ E / 37.574773964869, 21.78026763331737° 34′ 29″ Nord 21° 46′ 49″ Est / 37.574773964869, 21.780267633317  [1]
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Région historique Achaïe
Périphérie Grèce-Occidentale
District régional Élide
Dèmes Andritsaina-Kresténa

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Abbaye d'Isova

L’abbaye d'Isova est une ancienne abbaye cistercienne située en Grèce, dans la municipalité d'Andritsaina-Kresténa.

Fondation[modifier | modifier le code]

L'abbaye d'Isova est fondée au début du XIIIe siècle par des religieux de l’abbaye d'Hautecombe[2],[3],[4]. Elle est détruite en 1263 par les Byzantins[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Notre Dame de Isova », sur http://www.cistercensi.info, Ordre cistercien (consulté le 31 octobre 2013).
  2. Beihammer, Parani & Schabel 2008, « Antelm the nasty, first latin archbishop of Patras », p. 108.
  3. (en) Nickiphoros I. Tsougarakis, The western religious orders in medieval Greece : Thèse de doctorat, Leeds, Université de Leeds,‎ janvier 2008, 473 p. (lire en ligne), p. 96.
  4. Romain Clair 1964, p. 202.
  5. (en) Michael Angold, The Fourth Crusade : Event and Context, Leeds, Pearson Education,‎ 2003, 281 p. (ISBN 9780582356108, lire en ligne), p. 178.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Romain Clair 1964] Romain Clair, « Les filles d'Hautecombe dans l'empire latin de Constantinople », Revue Mabillon : archives de la France monastique, Abbaye Saint-Martin de Ligugé, no 61,‎ 1964, p. 202 (ISSN 00353620, résumé).
  • [Beata Kitsiki Panagopoulos 1979] (en) Beata Kitsiki Panagopoulos, Cistercian and mendicant monasteries in medieval Greece, University of Chicago Press,‎ décembre 1979 (ISBN 978-0226645445), p. 42-56
  • [Beihammer, Parani & Schabel 2008] (en) Alexander Daniel Beihammer, Maria G. Parani et Christopher David Schabel, Diplomatics in the Eastern Mediterranean 1000-1500 : Aspects of Cross-cultural Communication, BRILL,‎ 2008, 467 p. (ISBN 9789004165472, &pg=PA135 lire en ligne), p. 135.
  • [Hephaestus Books 2011] (en) Hephaestus Books, Cistercian Monasteries, Including : Daphni Monastery, Rushen Abbey, Zirc Abbey, Balamand Monastery, Wettingen Abbey, Alvastra Abbey, Julita Abbey, Isova, Varnhem Abbey, Abbatia Lubensis Abbey, List of Cistercian Monasteries, Kurisumala Ashram, Ås Abbey, Hephaestus Books,‎ août 2011, 58 p. (ISBN 9781242732072)

Lien externe[modifier | modifier le code]