Élections législatives thaïlandaises de 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2007 Drapeau de Thaïlande 2014 Suivant
Élections législatives thaïlandaises de 2011
Les 500 sièges de la chambre des représentants
3 juillet 2011
Yingluck Shinawatra at US Embassy, Bangkok, July 2011.jpg
Parti pour les Thaï - Yingluck Shinawatra
Voix 15 744 190
  
48,41 %
Sièges obtenus 265 Green Arrow Up.svg 76
Vejjajivacropped.jpg
Parti démocrate - Abhisit Vejjajiva
Voix 11 433 762
  
35,15 %
Sièges obtenus 159 Red Arrow Down.svg 14
Carte
Parti majoritaire par région :

– Parti pour les Thaï – Démocrate – BhumjaiThai – Chartthai – Palung Chon

– Pas de majorité
Répartition des sièges à la Chambre des représentants suite au vote
Diagramme
Premier ministre
Sortant
Élu
Abhisit Vejjajiva
Democrat Party (Thailand)
Yingluck Shinawatra
Pheu Thai Party

Des élections législatives se sont tenues en Thaïlande le 3 juillet 2011, suite à la dissolution de la Chambre des représentants le 10 mai 2011[1] par décret royal. 47 millions de Thaïlandais étaient appelés aux urnes dans un pays où le vote est obligatoire.

Ces élections ont vu s'opposer le Parti démocrate mené par Abhisit Vejjajiva (Premier ministre sortant) et le Pheu Thai (Parti pour les Thaï), dirigé depuis le 16 mai par Yingluck Shinawatra, sœur cadette de l'ancien premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé en 2006 et en exil depuis. Cette dernière l'emporte par une majorité absolue des voix et obtient 265 sièges sur les 500 de la Chambre des représentants.

Entrée en politique à 44 ans et seulement 2 mois avant ces élections, elle représente clairement le parti de son frère, ce dernier l'ayant d'ailleurs clairement désignée comme son clone[2] Elle a assis sa victoire sur les votes des campagnes contre celui des villes. Le Parti démocrate a reconnu sa défaite et l'armée a déclaré accepter le choix des urnes.

Contexte[modifier | modifier le code]

Suite à la dissolution de la Chambre des représentants par décret royal le 10 mai 2011, de nouvelles élections législatives devaient être organisées.

Résultats définitifs[modifier | modifier le code]

dm
Parti Scrutin majoritaire Scrutin proportionnel Total
Votes % Sièges Votes % Sièges Sièges %
Parti pour les Thaï 204 15 744 190 48,41 % 61 265 53 %
Parti démocrate 115 11 433 762 35,15 % 44 159 31,8 %
Parti Fier Thaï 29 1 281 577 3,94 % 5 34 6,8 %
Chart Thai Pattana 15 906 656 2,79 % 5 19 3,8 %
Chart Pattana Puea Pandin 5 494 894 1,52 % 2 7 1,4 %
Palung Chon 6 178 110 0,55 % 1 7 1,4 %
Rak Thailand 0 998 603 3,07 % 4 4 0,8 %
Matubhum 1 251 702 0,77 % 1 2 0,4 %
Rak Santi 0 284 132 0,87 % 1 1 0,2 %
Mahachon 0 133 772 0,41 % 1 1 0,2 %
Nouveaux démocrates 0 125 784 0,39 % 1 1 0,2 %
Autres partis 0 692 322 2,13 % 0 0 0 %
Votes valides 375 100 % 125 500 100 %
Blanc 1 419 088 4,03 %   958 052 2,72 %
Votes nuls 2 039 694 5,79 % 1 726 051 4,90 %
Participation

Réactions[modifier | modifier le code]

Le 8 juillet, le Parti démocrate a déposé plainte contre le parti arrivé en tête, devant la Commission électorale thaïe. Il dénonce le fait que les membres du Parti pour les Thaï se soient engagés dans une campagne électorale, alors que le parti était toujours interdit de toute activité politique[3].

Après l'annonce des résultats de l'élection, la Chine a salué le bon déroulement de cette élection, souhaitant que le pays se tourne vers un développement économique et avec des conditions de vie stables pour la population[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Thai elections likely to be held on July 3, AsiaOne, 7 mai 2011
  2. Article sur le site Radio Canada.ca
  3. Thaïlande: demande d'interdiction du parti vainqueur aux élections, la-Croix.com, 8 juillet 2011
  4. La Chine salue le résultat des élections législatives en Thaïlande, CRI Online, 5 juillet 2011