Échopraxie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’échopraxie (du grec : ἠχώ / ēkhō de ἠχή / ēkhē, « son », et πρᾶξις / praksis, « action, activité, pratique »), ou échokinésie, est une tendance involontaire spontanée à répéter ou imiter les mouvements d'un autre individu. Ce trouble est très proche de l'écholalie, la répétition involontaire des paroles d'un autre individu.

Elle se rencontre dans de nombreux troubles psychiatriques et neurologiques, notamment autisme, schizophrénie (plus spécialement la schizophrénie catatonique), maladie de Gilles de La Tourette, certaines formes de dépression et le bâillement.

L'une des hypothèses explicatives de l'échopraxie tient à l'inhibition par le cortex préfrontal, des commandes motrices automatiquement générées par les neurones miroirs. Cette hypothèse semble corroborée par le fait que les comportements échopraxiques sont partiellement dépendants de l'état de vigilance et de la concentration[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Définition de l'échopraxie - definitions-de-psychologie.com.