Zool Fleischer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleischer.
Zool Fleischer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Olivier FleischerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
Membre de
Instrument
Genre artistique
Distinction

Zool Fleischer, de son vrai nom Olivier Fleischer, né en 1958 à Boulogne-Billancourt, est un jazzman français, pianiste et compositeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élevé dans une ambiance artistique, Zool Fleischer joue du piano depuis son enfance. Sa première apparition publique, en solo, date de 1976. Il joue ensuite en compagnie de Boulou Ferré, Steve Grossman, Tony Scott, Barney Wilen et dans le Swing String System de Didier Levallet.

Quelques années plus tard, Il forme avec Marc Bertaux (contrebasse) et Tony Rabeson (drums) un trio élargi ensuite en quintet, avec Alain Debiossat (saxophone) et Lionel Benhamou (guitare). Il collabore également au quartet du trompettiste Wallace Roney avant de former un nouveau groupe avec Marc Bertaux (contrebasse), Stéphane Huchard (drums), Denis Leloup (trombone) et Julien Lourau (saxophone). En 1996, il se produit à New York où il joue notamment avec Joe Lovano (saxophone) et Joe Locke (vibraphone)[1].

Zool Fleischer est lauréat du Prix Django Reinhardt du meilleur musicien de jazz français 1986[2].

Il est le frère du peintre et illustrateur Marc Taraskoff.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Picnic tragic (Ecorce, 1986)
  • Trios (Nocturne/Night&Day, 1989)
  • Zoolitude (Pionoxox, 1999)
  • Zooloup (Cristal Records, 2002)

Notes et références[modifier | modifier le code]