Yot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir J et Ј.

yot
Interprétation contemporaine de la lettre grecque yot en capitale et bas-de-casse, avec la police Times New Roman.
Interprétation contemporaine de la lettre grecque yot en capitale et bas-de-casse, avec la police Times New Roman.
Graphies
Capitale Ϳ
Bas de casse ϳ
Utilisation
Alphabets Grec et albanais (tosque)
Ordre Iota-Kappa
Phonèmes principaux [j]

Yot (capitale: Ϳ, minuscule: ϳ) est une lettre additionnelle grecque, utilisée dans l’alphabet grec albanais[1],[2] des Arvanites au xixe siècle.

Utilisation scientifique[modifier | modifier le code]

Yot est utilisée depuis xixe siècle en philologie pour écrire en proto-grec et grec ancien en le son [j]. Le nom anglais Unicode "yot" vient du nom allemand "jot". Il a généralement la forme de la lettre latine Jj selon la tradition allemande, et autrefois la forme de la lettre latine Yy (majuscule anciennement en conflit avec upsilon), selon la tradition ancien française, mais la tradition moderne française aujourd’hui utilise la forme du j[3],[4].

Exemples scientifiques[modifier | modifier le code]

  • *ἀληθεσϳα > *ἀληθεϳα > ἀλήθεια (vrai)
  • *ἄλϳος > ἄλλος (part autre)
  • *διϳος > δῑος (divin)
  • *δϳεύς > ζεύς (dieu)
  • *ϳηπαρ > ἧπαρ (foie)
  • *ϳυμη > ζύμη (levure)
  • *μαρανϳω > *μαραϳνω > μαραίνω (flétrir)
  • *πολεϳες > *πολεες > πόλεις (villes)

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le yot peut être représenté avec les caractères Unicode suivant :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale LetterJ.svg ͿU+037F U+037F lettre capitale grecque yot
minuscule Letter j.svg ϳU+03F3 U+03F3 lettre minuscule grecque yot

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Faulmann 1880] (de) Carl Faulmann, Das Buch der Schrift, Enthaltend die Schriftzeichen und Alphabete aller Zeiten und aller Völker des Erdkreises, Vienne, Verlag der kaiserlich königlichen Staatsdruckerei, (lire en ligne), p. 181-182
  • (en) Sean Jacob Crist, Conspiracy in historical phonology, a dissertation in linguistics, (lire en ligne)
  • (en) Yannis Haralambous, From Unicode to Typography, a Case Study: the Greek Script, (lire en ligne)
  • (en) Michael Bobeck, Proposal to encode GREEK CAPITAL LETTER YOT, (lire en ligne)
  • (en) Unicode 7.0.0, (lire en ligne)
  • (en) Universal Multiple-Octet Coded Character Set (UCS): Resolutions of WG 2 meeting 58 (ISO/IEC JTC 1/SC 2 N 4187), (lire en ligne)
  • (en) Nick Nicholas, Yot, (lire en ligne)
  • (it) Giovanni La Magna et Angelo Nucciotti, Le parole dei Greci,
  • (it) Carlo Campanini et Paolo Scaglietti, Greco - Grammatica descrittiva,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Nick Nicholas, « Yot », sur Nick Nicholas’ Home Page