Yann Bijer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yann Bijer
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Yann Bijer (, Léchiagat - ) est un auteur conteur bretonnant du pays bigouden.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Élevé en breton uniquement par ses grands-parents jusqu’à ses six ans, Yann Bijer redécouvre le breton en 1974 à la suite de la destruction de l’émetteur de Roc'h Trédudon qui priva la Bretagne de télévision pendant plusieurs semaines.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Ses romans policiers appréciés pour leur style vivace et pittoresque, se déroulent généralement à Brest ou dans le Léon. En 2007, il publie aux éditions Al Liamm un roman sur la vie des marins pêcheurs de Léchiagat, dans le pays bigouden, au début du siècle dernier : Avel gornôg. Son roman "Torrebenn" paru en 2011 aux éditions Al Liamm retrace un épisode de la révolte des bonnets rouges en Bretagne en 1675, vécu par des habitants de Combrit. Il publie en 2016 un nouveau roman, Bar Abba, aux éditions Al Liamm, dans lequel il imagine à l'énigmatique Barabbas un parcours de combattant nationaliste déçu dans ses espoirs, en le situant dans un tableau vivant des courants qui traversent le monde juif de Palestine à l'époque.

Contes[modifier | modifier le code]

Son ouvrage, Koñchennou ar goelan masklet (les Contes du Goéland Masqué) a été un vrai succès. Accompagné de CD permettant d'écouter l'auteur conter lui-même, avec humour et sur le mode du pastiche politico-historique, comment les goélands du pays bigouden avaient réussi à tenir tête à l'Armada espagnole comme aux policiers du GIGN.

Un deuxième ouvrage prolongeant le premier est paru en 2006.

Prix[modifier | modifier le code]

En 2002, lui a été décerné par France 3 Ouest le prix du meilleur roman policier pour son livre Teñzor dindan-vor ar Priz-Frederik.

En 2006, il a reçu le prix Xavier de Langlais pour son roman Avel Gornôg.

En 2012 Il a reçu le prizioù FR3 du livre de fiction pour son roman Torrebenn sur la révolte des bonnets rouges dans le pays pays Bigouden.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (br) Yann Bijer, Petrol an Diaoul, Emgleo Breiz,
  • (br) Yann Bijer, Dindan daoulagad Meheut : romant polis, Brest, Emgleo Breiz, , 185 p. (ISBN 2-911210-21-2)
    roman policier, litt. en français Sous les yeux de Meheut.
  • (br) Yann Bijer, Teñzor diñdan-vor ar Priz-Frederik, Brest, Brud Nevez, , 247 p. (ISBN 2-86775-211-6)
    Roman policier, litt. le trésor sous-marin du Prince Frédéric.
  • (br) Yann Bijer (ill. Malo Louarn), Koñchennnou ar gouelan masklet, Brest, Emgleo Breiz, , 89 p. (ISBN 2-911210-44-1)
  • (br) Yann Bijer (ill. Malo Louarn), Koñchennnou ar gouelan masklet 2, Emgleo Breiz, , 128 p. (ISBN 978-2-911210-61-7)
  • (br) Yann Bijer, Troioù-kaer ar Gwilhoù bras, Keit Vimp Bev,

Liens externes[modifier | modifier le code]