Xenia Onatopp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Xenia Onatopp
Personnage de fiction apparaissant dans
James Bond.

Nom original Xenia Sergeyevna Onatopp
Alias Xenia
Naissance Géorgie (ex-URSS)
Origine Géorgie
Décès 1995, Cuba, étouffée
Sexe Féminin
Espèce Humain
Cheveux Bruns
Yeux Marron
Activité Ancien pilote soviétique, mercenaire.
Caractéristique Tueuse à gages
Psychologie Sadique, masochiste, tire son plaisir sexuel du meurtre.
Affiliation Alec Trevelyan
Entourage Général Ourumov
Alec Trevelyan
Ennemi de James Bond

Membres Militaire soviétique / Janus

Interprété par Famke Janssen
Films GoldenEye
Première apparition GoldenEye

Xenia Sergeyevna Onatopp (russe : Ксения Сергеевна Онатопп) est une antagoniste dans le film GoldenEye de James Bond, jouée par l'actrice Famke Janssen.

Histoire dans le film[modifier | modifier le code]

Onatopp, née dans l’ancienne république soviétique de Géorgie, était pilote de chasse dans l’armée de l’air soviétique. Après l’écroulement de l’URSS, elle a rejoint l’organisation criminelle Janus. Sadique et masochiste, Onatopp adore tuer ses ennemis notamment en usant de ses charmes. Sa caractéristique principale est qu’elle peut éprouver de la satisfaction sexuelle par le meurtre. Dans l’une de ses premières apparitions du film, elle séduit un amiral canadien sur son yacht. Elle écrase sa poitrine entre ses cuisses, le tuant. Onatopp en profite pour lui dérober sa pièce d’identité. Elle peut ainsi voler un prototype de Tigre Eurocopter, dont un vol d'essai très en vue est prévu. Peu avant sa mort, Onatopp descend d’un hélicoptère et attaque Bond. Elle l’enserre et tente de le tuer de la même façon que l’amiral. Bond se défend en attachant la corde qu’elle a utilisé pour descendre de l’hélicoptère à son harnais de sécurité. Puis, avant que son assaillante n'aie le temps de réagir, l’espion abat le pilote de l’hélicoptère avec son fusil AKS-74U. N’ayant plus aucun pilote, l’appareil s’éloigne. Onatopp est alors prise au piège dans les branches d’un arbre et son harnais enserre sa poitrine. Elle meurt donc étouffée.

Notes et références[modifier | modifier le code]