X Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
X Company

Titre original X Company
Autres titres
francophones
Mission X
(Drapeau : Québec Québec)
Genre Drame, historique, espionnage
Création Mark Ellis
Stephanie Morgenstern
Production Temple Street Productions
Pioneer Stillking Films
Acteurs principaux Évelyne Brochu
Jack Laskey
Warren Brown
Dustin Milligan
Connor Price
Hugh Dillon
Lara Jean Chorostecki
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine CBC Television
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 28
Durée 44 minutes (approx.)
Diff. originale
Site web http://www.cbc.ca/xcompany/

X Company est une série télévisée canadienne et hongroise dramatique et historique en 28 épisodes de 44 minutes, créée par Mark Ellis et Stephanie Morgenstern, et diffusée entre le et le sur le réseau CBC Television.

Au Québec, la série est diffusée sous le titre Mission X depuis le sur le service ICI TOU.TV et à la télévision depuis le sur ICI ARTV[1]. En France, TF1 aurait acheté les droits de diffusion[2].Elle est diffusée sur TFX. Elle reste inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Située dans l'excitant et dangereux monde de l'espionnage lors de la Seconde Guerre mondiale, elle suit les aventures de cinq jeunes et talentueux espions canadiens, américains et français qui furent arrachés à leur vie ordinaire pour suivre un entraînement dans un centre ultra secret sur les berges du Lac Ontario.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

introduits dans la saison 1
  • Julian Michael Deuster (VF : Thibaut Belfodil) : Viktor Forst (saison 1, invité saison 2)
  • Emily Taaffe (en) (VF : Claire Beaudoin) : infirmière Siobhan (saison 1, invitée saison 2)
  • Adrian Lukis (VF : Yves Beneyton) : Lt-Col. George Mayhew, basé au Camps X (saisons 1 et 2)
  • Karen Gagnon (VF : Julia Boutteville) : Alice (saisons 2 et 3, invitée saison 1)
introduits dans la saison 2
introduits dans la saison 3
Source VF : RS Doublage[4]

Production[modifier | modifier le code]

La série est une idée que les créateurs, Mark Ellis et Stephanie Morgenstern avaient depuis douze ans. Leur court-métrage Souvenir, ayant remporté un franc succès dans différents festivals cinématographiques, les a poussés à développer un scénario de long métrage qui est devenu X Company[5].

Initialement intitulée Camp X, la série a été tournée à Budapest en Hongrie, d'août à . S'est donc opéré une co-production canadienne-hongroise. X Company est inspiré d'un réel camp d'entraînement d'espions qui est situé entre Whitby et Oshawa en Ontario au Canada[6],[7].

La saison 2 est tournée dès à Budapest en Hongrie, et ce pour quatre mois[8]. Le premier épisode de la deuxième saison 2 a été diffusé le .

Devant le succès grandissant, CBC Television signe une troisième saison. Le tournage de cette dernière a commencé le à Budapest. La diffusion de la saison est prévue à l'hiver 2016[9]. Le , la CBC annonce que la troisième saison sera aussi la dernière[10].

Épisodes[modifier | modifier le code]

Saison Nombre
d'épisodes
Drapeau du Canada Diffusion originale
1 8
2 10
3 10

Première saison (2015)[modifier | modifier le code]

  1. Les Héros de l'ombre (Pilot)
  2. Rien qu'une mission (Trial by Fire)
  3. Le Baiser Mortel (Kiss of Death)
  4. Derrière la partition (Sixes & Sevens)
  5. Pour eux, pour elles (Walk with the Devil)
  6. Entre les mains de l'ennemi (In Enemy Hands)
  7. L'Enfer c'est ici (Quislings)
  8. Au grand jour (Into the Fire)

Deuxième saison (2016)[modifier | modifier le code]

  1. Tenir bon (Creon Via London)
  2. Au-delà des limites (Night Will End)
  3. Cavale sans issue (Schein Und Sein)
  4. Sortir de l'ombre (Last Man, Last Round)
  5. Tu ne tueras point (Nil Nocere)
  6. Frapper fort (Black Flag)
  7. La Vérité vous rendra libre
  8. Ennemies intimes (Father Land)
  9. Jour J (Butcher and Bolt)
  10. Pourquoi se battre (August 19th)

Troisième saison (2017)[modifier | modifier le code]

Elle a été diffusée à partir du .

  1. Rapprochements (Creon Vs. Ixion)
  2. Dans la gueule du loup (Masquerade)
  3. La force des mots (One for the Moon)
  4. Tant qu'il y a de l'espoir (Promises)
  5. En territoire inconnu (Frontiers)
  6. Un mal pour un bien (Supply and Demand)
  7. La chasse (The Hunt)
  8. Bas les masques (Naqam)
  9. Dommage collatéral (Friendly Fire)
  10. Le devoir de mémoire (Remembrance)

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Denote Wilford du Huffington Post parle d'une « leçon d'histoire offerte par la CBC Television »[5]. Le journaliste critique John Dayle du Globe and Mail voit en X Company un « vaste divertissement » et « un bon et solide thriller »[11]. Sur le site IMDb, la série obtient la note de 7,4/10[12].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Prix Écrans canadiens 2016 : Meilleure photographie dans une série dramatique : Stephan Pehrsson
  • Prix Écrans canadiens 2016 : Meilleur son dans une série comique ou dramatique : Alan deGraaf, Mike Woroniuk, Richard J. Anobile, Kevin Howard, Nathan Robitaille, J.R. Fountain, John Douglas Smith, Richard Calistan, Joe Mancuso, Steve Hammond, Erik Culp, Zenon Waschuk, Rob Hegedus
  • Prix Écrans canadiens 2016 : Meilleure performance pour un rôle invité : Rick Okon (épisode In Enemy Hands)
  • Prix Écrans canadiens 2016 : Meilleurs costumes dans un programme ou une série : Andrea Flesch (épisode Kiss of Death)
  • Prix Écrans canadiens 2016 : Meilleur scénario pour une série dramatique : Denis McGrath (épisode Quislings)
  • Guilde canadienne des réalisateurs 2015 : Meilleur montage dans une série : Lisa Grootenboer (épisode The Pilot)
  • Guilde canadienne des réalisateurs 2015 : Meilleur son dans une série : Kevin Howard, Nathan Robitaille, J.R. Fountain, Rob Hegedus, John Douglas Smith, Richard Calistan, Joe Mancuso, Jason MacNeill (épisode The Pilot)
  • Canadian Cinema Editors Awards 2015 : Meilleur montage dans une série télévisée : Lisa Grootenboer

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Josée Roy, « Quoi regarder à la télévision cet hiver? », sur HuffingtonPost Québec,
  2. Evelyne Brochu, « Tweet d'Evelyne Brochu à propos d'X Company et TF1 », (consulté le 8 juillet 2016)
  3. https://renaudheine.wordpress.com/2015/10/05/x-company/#more-384
  4. http://www.rsdoublage.com/serie-17884-X-Company.html
  5. a et b (en) « X Company Review: CBC Delivers Another Much-Needed History Lesson To Canadians », sur huffingtonpost.ca, Huffington Post (consulté le 30 juin 2015)
  6. (en) Etan Vlessing, CBC, « Hugh Dillon, Evelyne Brochu join Camp X », Playback Online, (consulté le 20 février 2015)
  7. (en) Debra Yeo, « Hugh Dillon to star in spy school drama Camp X », Toronto Star, (consulté le 19 janvier 2015)
  8. « Gala des Jutra 2015 : les potins du tapis rouge », Le Huffington Post, (consulté le 4 avril 2015)
  9. http://premieredate.tv/tv-series/2901-when-will-x-company-return-for-season-3-release-date.html
  10. (en) http://www.cbc.ca/xcompany/dispatches/x-company-season-3-the-final-chapter
  11. (en) « John Doyle: X Company is excellent, if conventional, entertainment », sur theglobeandmail.com, The Globe and Mail (consulté le 30 juin 2015)
  12. (en) X Company sur l’Internet Movie Database

Liens externes[modifier | modifier le code]