Winston Cenac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Winston Cenac
Fonctions
Premier ministre de Sainte-Lucie
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Boswell Williams
Prédécesseur Allan Louisy
Successeur Michael Pilgrim
Biographie
Nom de naissance Winston Francis Cenac
Date de naissance
Lieu de naissance Soufrière
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Castries
Nationalité saint-lucienne
Parti politique Parti travailliste de Sainte-Lucie

Winston Cenac
Premiers ministres de Sainte-Lucie

Winston Cenac, né le à Soufriere et mort le à Castries, est un homme politique lucien, Premier ministre en 1981-1982[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Winston Francis Cenac est né à Soufriere le . Il fait ses études au Collège Sainte-Marie de Sainte-Lucie et obtient un Bachelor of Laws de l'Université de Londres comme étudiant externe. Après ses études, il travaille au bureau du greffier en chef de la première Cour de District, puis devient en 1952 greffier adjoint de la Cour Suprême de Sainte-Lucie. En 1957, il est inscrit au Barreau de Londres à Lincoln's Inn et devient Greffier de la Cour Suprême de Sainte-Lucie. En 1959, il devient le Greffier en chef de la Cour Suprême des Windward and Leeward Islands, dont le siège est à Saint-Georges à Grenade.

À partir de 1962, il occupe plusieurs postes dans les bureaux de procureurs des Windward Islands à Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines ou à Grenade. En même temps, il participe comme conseiller juridique auprès de divers gouvernements de ces pays pour préparer la dévolution du pouvoir du Royaume-uni vers les gouvernements locaux des Antilles. En 1967, alors qu'il est procureur général à Grenade, il prend sa retraite et après deux ans rentre à Sainte-Lucie où il devient avocat. Il accepte cependant de siéger comme juge temporaire dans divers hautes cours des Îles britanniques des Petites Antilles.
En 1979, il est élu à Soufrière comme député, sous la bannière du Parti travailliste de Sainte-Lucie et devient attorney general dans le gouvernement d'Allan Louisy. Lorsque celui-ci démissionne, le , Cenac devient Premier ministre. Il est lui-même forcé à la démission le et remplacé par Michael Pilgrim.
Il redevient alors avocat et s'intéresse particulièrement aux problèmes juridiques liés aux questions foncières, il publie en 1988 un ouvrage consacré à cette question. il est aussi actif dans divers associations juridiques de la Caraïbe anglophone. Il meurt le .

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le frère de Neville Cenac, également homme politique.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Winston F Cenac, Coutume de Paris to 1988 : the evolution of land law in St. Lucia, Castries, Voice Press,