John Compton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Compton
Fonctions
Premier ministre de Sainte-Lucie
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Allen Montgomery Lewis
Prédécesseur Poste crée
Successeur Allan Louisy
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Boswell Williams
Allen Montgomery Lewis
Stanislaus A. James
Prédécesseur Michael Pilgrim
Successeur Vaughan Lewis
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Pearlette Louisy
Prédécesseur Kenny Anthony
Successeur Stephenson King
Ministre en chef du territoire de Sainte-Lucie
Monarque Élisabeth II
Prédécesseur George Charles
Successeur Poste supprimé
Premier Ministre du territoire de Sainte-Lucie
Monarque Élisabeth II
Prédécesseur Poste créé
Successeur Poste supprimé
Biographie
Nom de naissance John George Melvin Compton
Date de naissance
Lieu de naissance Canouan (Saint-Vincent-et-les Grenadines)
Date de décès (à 82 ans)
Lieu de décès Castries
Nationalité saint-lucienne
Parti politique Parti uni des travailleurs

John Compton
Liste des Premiers ministres de Sainte-Lucie

John George Melvin Compton (né le à Canouan, Saint-Vincent-et-les Grenadines et mort le à Castries, Sainte-Lucie), est un homme politique saint-lucien. Il est premier ministre de Sainte-Lucie de 1964 à 1979, puis de 1982 à 1996 et enfin de 2006 à sa mort. Il dirige Parti uni des travailleurs de 1964 à 1996. C'est lui qui négocie et obtient l'indépendance complète de Sainte-Lucie par rapport au Royaume-Uni en 1979.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Compton est né en 1925 à Canouan dans la colonie de Saint-Vincent-et-les Grenadines en 1925. En septembre 1939, il suit ses parents à Sainte-Lucie. De 1948 à 1951, il suit des études de Droit et d'Économie, d’abord à l'Université du pays de Galles, puis à la London School of Economics. En 1951, il s'inscrit au barreau de Sainte-Lucie.

Sa carrière politique commence en 1954, quand il est élu député indépendant de Micoud et Dennery. Il est alors nommé au Conseil exécutif et prend en charges les Affaires sociales jusqu'en 1956. Cette dernière année, il rejoint alors le Parti travailliste de Sainte-Lucie et participe l'année suivante à la grève des travailleurs du sucre en 1957, pendant laquelle il est condamné à une amende pour avoir barrer des routes. Il est réélu en 1957 et devient ministre du commerce et de la production en 1958. Au sein du SLP, il devient le numéro 2, derrière George Charles. En 1960, il est nommé ministre du Commerce et de l'Industrie dans le gouvernement sous George Charles, devenu Chief Minister. Il est de nouveau réélu en 1961, mais choisi de ne pas participer au gourvernment, opposé au choix des ministres. Il quitte alors le SLP et fonde le National Labour Movement. En 1964, son mouvement fusionne avec le People's Progressive Party, pour former le United Workers Party, dont il prend la tête.

Le nouveau parti gagne les élections générales de 1964, et John Compton devient le second Chief Minister de Sainte-Lucie. Il occupe la tête du gouvernement de Sainte-Lucie pendant quinze ans et négocie l'indépendance progressive la colonie. En 1967, Sainte-Lucie devient un État associé du Royaume-Uni et Compton devient alors le Premier de Sainte-Lucie. En 1968, il se marie avec Barbara Janice Clarke dont il a eu cinq enfants. Après la nouvelle victoire de l'UWP aux élections générales de 1974, il demande l’indépendance de Sainte-Lucie et l'obtient le . Mais il perd les élections générales suivantes et devient alors le Chef de l'opposition aux gouvernements dirigés par le Parti travailliste de Sainte-Lucie.

Il revient au pouvoir en 1982, à la suite de la victoire de son parti aux élections générales et remporte les élections suivantes en 1987 et 1992, avant de laisser la place en 1996 à son successeur désigné, Vaughan Lewis. À la tête du gouvernement, il mène une politique farouchement anti-communiste et pro-américaine, tout en essayant de favoriser l'intégration régionale caribéenne. après avoir démissionné du gouvernement, il commence une carrière de consultant juridique, tout en gardant un œil sur la vie politique. En 1997, il est élevé au titre de Chevalier commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (KBE) par la Reine Élisabeth II.

En 2005, il reprend la tête de l'UWP contre son successeur Vaughan Lewis qui avait perdu les élections générales de 1997 et 2001. Il remporte ensuite les élections générales de 2006 et devient pour la troisième fois Prime Minister de Sainte-Lucie. Mais le , il doit être hospitalisé à New York pendant trois mois. Il revient à Sainte-Lucie, mais meurt le à Castries. Il est remplacé au poste de Premier ministre par Stephenson King.