Wendy Larner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wendy Larner
Image dans Infobox.
Fonctions
President of the Royal Society of New Zealand
-
Principale (en)
Université Victoria de Wellington
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Société royale de Nouvelle-Zélande
Academy of Social Sciences (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Fellow of the Academy of Social Sciences (en)
Fellow of the Royal Society Te Apārangi ()
Médaille Victoria ()
Innovation, Science and Health award (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Wendy Larner, née le , est une géographe féministe néo-zélandaise. Elle étudie de manière interdisciplinaire en sciences sociales la mondialisation, la gouvernance et le genre. Depuis 2015 elle est provost à l'Université Victoria de Wellington en Nouvelle-Zélande. En juillet 2018, elle devient présidente de la Société royale de Nouvelle-Zélande, succédant à Richard Bedford (geographer) (en)[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des études supérieures en Nouvelle-Zélande, Wendy Larner passe son doctorat de philosophie en tant que boursière canadienne du Commonwealth à l'Université Carleton[2]. Elle est ensuite professeure de géographie humaine et de sociologie à l'Université d'Auckland pendant sept ans puis à l'Université de Bristol[3] durant dix ans[4]. En 2015 elle devient provost à l'Université Victoria de Wellington. Son mandat est notamment marqué par une attention particulière portée aux jeunes chercheurs et à l'accès des femmes au monde de la recherche tout au long de leur carrière[5].

Travaux[modifier | modifier le code]

Son travail a contribué à la compréhension du néolibéralisme et de la gouvernance post-welfariste en y apportant des éléments théoriques féministes, post-structuralistes et de l'économie politique[4],[6]. Ces recherches sur les changements sociétaux, et son attention portée aux jeunes chercheurs, notamment aux femmes et aux personnes issues de minorités, lui ont valu la médaille Victoria en 2018[7],[8],[9].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Wendy Larner est membre honoraire de la Société royale de Nouvelle-Zélande depuis 2009[10] puis fellow en 2016. Elle est membre de l'Academy of Social Sciences (en) au Royaume-Uni [11] et chercheuse invitée dans plusieurs universités en Allemagne, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Elle reçoit une bourse Fulbright senior pour encourager ses travaux[7].

En 2017, Wendy Larner est sélectionnée comme l'une des « 150 women in 150 words (en) » de la Société royale de Nouvelle-Zélande, liste célébrant les contributions des femmes à la connaissance en Nouvelle-Zélande[12].

En 2018 elle reçoit la médaille Victoria de la Royal Geographical Society[13]. La même année, elle reçoit le Prix Innovation et science des prix New Zealand Women of Influence Awards (en)[14].

Principales publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

 

  1. « Royal Society Te Apārangi – President-elect – Professor Wendy Larner », royalsociety.org.nz (consulté le )
  2. (en) Victoria University of Wellington, « Prof Wendy Larner | About us | Victoria University of Wellington », sur www.wgtn.ac.nz, (consulté le )
  3. (en) Victoria University of Wellington, « Top scholar and senior leader appointed Provost at Victoria University | News | Victoria University of Wellington », sur www.wgtn.ac.nz, (consulté le )
  4. a et b « Wendy Larner », sur Royal Society Te Apārangi (consulté le )
  5. (en) « Women in research losing thousands compared with male counterparts », sur RNZ, (consulté le )
  6. (en) « Wellington professor Wendy Larner joins David Attenborough as Royal Geographical Society medalist », sur Stuff, (consulté le )
  7. a et b « Wendy Larner begins term as President of Royal Society Te Apārangi », sur Royal Society Te Apārangi (consulté le )
  8. (en) « Wendy Larner: honours and top role for academic », sur RNZ, (consulté le )
  9. (en) « New policy sees reports of sexually harmful behaviour more than double at Victoria University », sur Stuff, (consulté le )
  10. (en-US) Social Science Space, « Wendy Larner Assumes Role as President of NZ Royal Society », sur Social Science Space, (consulté le )
  11. (en-GB) « 2011: Faculty of Social Sciences and Law », University of Bristol, (consulté le )
  12. « Wendy Larner », Royal Society Te Apārangi (consulté le )
  13. « Medals and Awards », Royal Geographical Society (consulté le )
  14. « Women of Influence awards », Stuff, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]