Warre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Warre
Warre
Vue au Nord-Ouest du village de Warre
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Marche-en-Famenne
Commune Durbuy
Code postal 6941
Zone téléphonique 086
Démographie
Gentilé Ewarré(e)- Warrien(ne)
Géographie
Coordonnées 50° 22′ nord, 5° 28′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Warre

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Warre

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Warre

Warre est un petit village de la commune de Durbuy située en Région wallonne dans la province de Luxembourg. Warre faisait partie de la commune de Tohogne jusqu'à la fusion des communes de 1977.

Histoire[modifier | modifier le code]

On a retrouvé à Warre des traces d'une occupation humaine dès la Préhistoire. Le village a appartenu à la Terre de Durbuy et au comté de Luxembourg.


Géographie[modifier | modifier le code]

Warre se situe à moins de trois kilomètres de la ville de Durbuy. Le village s'étire sur le haut du versant gauche surplombant la vallée de l'Ourthe. Vers le nord, en direction de Tohogne, il s'ouvre vers un plateau recouvert de prairie et de cultures. Tandis que dans les autres directions, il domine des contreforts rocheux et boisés.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La principale richesse culturelle du village est sans doute l'église du Sacré-Cœur (qui surplombe la vallée de l'Ourthe). Construite en 1888 par M. Côme, elle accueille, chaque lundi de Pentecôte depuis 1916, les pèlerins venus prier sainte Gode, qui est invoquée contre la goutte, les rhumatismes et les maladies de peau.

Le village possède aussi de jolies anciennes fermes du XIXe siècle faites de moellons calcaires.

L'habitat s'est développé le long de deux axes parallèles.

Sur l'un de ces axes, à la sortie du village vers Tohogne, on peut voir la croix Sainte-Barbe qui, bien qu'érigée en 1829, est déjà renseignée sur la Carte de Ferraris établie entre 1771 et 1778.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Économie[modifier | modifier le code]

La principale activité économique a toujours été l'agriculture même si le nombre d'agriculteurs a continuellement baissé pour ne plus en avoir, aujourd'hui, qu'un seul. L'exploitation forestière est aussi présente dans une moindre mesure. Il est remarquable de signaler le développement d'un industrie métallurgique, et cela jusqu'au XIXe siècle, qui s'est développée autour de minerais proche du village.

Au Sud-Ouest du village est installé un parc residentiel

On remarque depuis plusieurs dizaines d'années, la transformation des habitations en gîtes ruraux et une augmentation de l'activité dans l'unique exploitation agricole, encore présente.

Un garage automobile y est installé.

Un restaurant s'est implanté dans l'une des rues principales en 2012.


Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :