Vulfpeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vulfpeck
Description de cette image, également commentée ci-après
Vulfpeck sur scène en 2017 : de gauche à droite, Joey Dosik, Cory Wong, Antwaun Stanley, Woody Goss, Joe Dart, Theo Katzman, Jack Stratton.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Funk
Années actives Depuis 2011
Labels Vulf Records
Site officiel vulfpeck.com
Composition du groupe
Membres Joe Dart, Woody Goss, Theo Katzman, Jack Stratton
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Vulfpeck.

Vulfpeck est un groupe de funk américain fondé en 2011 à Ann Arbor, dans le Michigan[1]. Il est composé de Joe Dart (basse), Woody Goss (piano, claviers), Theo Katzman (chant, batterie, guitare) et de Jack Stratton (guitare, batterie, claviers) qui officie également en tant que manager et producteur du groupe. Le guitariste Cory Wong, le chanteur-pianiste-saxophoniste Joey Dosik et le chanteur Antwaun Stanley sont des collaborateurs récurrents du groupe, sur disque et en tournée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vulfpeck est fondé en 2011 par Joe Dart, Woody Goss, Theo Katzman et Jack Stratton, alors étudiants à l'Université du Michigan[1]. Ils enregistrent, entre 2011 et 2014, quatre EPs sous leur label Vulf Records.

En 2014, ils publient sur la plateforme Spotify l'album Sleepify, ne comportant que des pistes entièrement silencieuses. Le groupe espère ainsi pouvoir financer une tournée en accès libre. En demandant à leurs auditeurs de jouer l'album en boucle pendant leur sommeil, le groupe reçoit ainsi de la part du site près de 20.000$, et concrétise son projet en septembre 2014 lors du Sleepify Tour[2]. Le groupe se fait notamment connaitre à travers sa chaîne Youtube où il multiplie les publications de vidéos de ses enregistrements[3] et à travers ses tournées principalement en Amérique du nord et en Europe où il se constitue une solide base d'admirateurs. Vulfpeck est épaulé sur scène et sur disque par le guitariste Cory Wong, le chanteur Antwaun Stanley et le pianiste-chanteur-saxophoniste Joey Dosik[3].

Le groupe invite également sur disque et sur scène de nombreux musiciens réputés, parfois même à l'origine de la musique qu'ils composent et interprètent, tels Bernard Purdie, Bootsy Collins, James Gadson, David T. Walker ou encore l'ancien batteur de Prince Michael Bland[3].

Cory Wong, Joe Dart et Woody Goss sur scène en 2017

Leur premier album, Thrill of the Arts, sort en 2015. Sont ensuite publiés respectivement The Beautiful Game en 2016, puis Mr. Finish Line en 2017. Le quatrième album de Vulfpeck, dont les titres Lost My Treble Long Ago et Soft Parade ont déjà été publiés, y compris en vidéo sur leur chaîne youtube[4],[5] qui s'intitule Hill Climber, est publié le , et comprend à nouveau de nombreuses collaborations. Des "habitués" comme Cory Wong, Antwaun Stanley et Joey Dosik, et des invités comme Mike Viola, Monica Martin, et Louis Cole[6] Et comme toujours, la quasi-totalité des chansons sont visibles jouées live en studio par le groupe et ses invités sur sa chaine[7].

Le , Vulfpeck donne son premier concert au Madison Square Garden de New York qui affiche complet avec plus de 14 000 spectateurs, en compagnie de nombreux musiciens invités[8]. Il s'agit d'ailleurs d'un des très rares groupes à remplir la mythique arène new yorkaise sans manager et sans être sous contrat avec un grand label de l'industrie discographique[9]. En décembre, le groupe publie Vulfpeck live at Madison Square Garden en version audio (sur support vinyle et en streaming sur Spotify et Itunes), et en intégral sur sa chaine Youtube, filmé à même la scène avec un smartphone au bout d'une perche par le guitariste et compositeur Ryan Lerman en se déplaçant au milieu des musiciens[10],[11]

Les titres du sixième album de Vulfpeck, The Joy of Music, The Job of Real Estate sont publiés progressivement en 2020, notamment à travers la chaine YouTube du groupe. Fin octobre, l'album est au complet et comporte 10 titres dont une reprise de Something des Beatles enregistrée en public avec Bernard Purdie à la batterie, et la très particulière piste 10. Celle-ci est en effet mise en vente sur eBay. Le groupe récolte plus de 70 000 dollars qu'il compte reverser en partie à des oeuvres, et la piste est attribuée au groupe new-yorkais Earthquake Lights, qui propose donc son titre Off and Away sur l'album[12],[13].

Formation[modifier | modifier le code]

  • Joe Dart : composition, guitare basse
  • Woody Goss : composition, clavier, vibraphone
  • Theo Katzman : composition, chant, batterie, guitare
  • Jack Stratton : composition, batterie, guitare, clavier


Musiciens collaborant de façon récurrente avec Vulfpeck sur disque et en tournée

  • Cory Wong (guitare)
  • Antwaun Stanley (chant)
  • Joey Dosik (piano, claviers, saxophone, guitare, chœurs).

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Vulfpeck utilise une typographie spécifique pour son identité visuelle et dans ses vidéos musicales, la Vulf[14], dessinée et éditée par la fonderie OhnoType.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Andy Kellman, « Vulfpeck – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 8 décembre 2018).
  2. (en) Jared Newman, « Silent Album Games Spotify to the Tune of $20.000 », sur Time, (consulté le 8 mai 2016).
  3. a b et c Natalie Zak, « Where Bootsy’s funk meets Stratton’s mix: Vulfpeck returns with ‘Mr. Finish Line’ », sur The Michigan Daily, (consulté le 21 octobre 2018)
  4. « VULFPECK /// Lost My Treble Long Ago », sur YouTube, (consulté le 24 octobre 2018)
  5. « VULFPECK /// Soft Parade », sur YouTube, (consulté le 24 octobre 2018)
  6. (en) « Vulfpeck Releases Video For New Track 'Soft Parade' Off Upcoming Album, 'Hill Climber' », liveforlivemusic.com, (consulté le 25 septembre 2018)
  7. Vulfpeck, « vidéos de la chaine youtube de Vulfpeck », sur YouTube (consulté le 12 décembre 2018)
  8. Joe Ostwald, « Vulfpeck Brings Their Living Room To NYC For Guest-Filled Madison Square Garden Debut [Photos/Videos] », sur L4LM, (consulté le 2 octobre 2019)
  9. Steve Knopper, « How Funk Band Vulfpeck Sold Out Madison Square Garden Without a Manager or Big Label », sur Billboard.com, (consulté le 12 décembre 2019)
  10. Scott Bernstein, « Vulfpeck Performs ‘Live At Madison Square Garden’: Pro-Shot Full Show Video », sur jambase.com, (consulté le 12 décembre 2019)
  11. Vulpeck, « live at Madison Garden », sur YouTube consulté le = 12 décembre 2019,
  12. (en) Vulfpeck Sells Track 10 Of New Album For $70K+ On eBay To Earthquake Lights sur liveforlivemusic.com, consulté le 29 octobre 2020
  13. (en)Vulfpeck Contributes ‘Track 10’ Proceeds To ‘DonorsChoose’ Campaigns sur Jambase.com, consulté le 30 octobre 2020
  14. OhnoType, « Vulf » (consulté le 20 juin 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]