Voyage pathologique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chemin d'accès au Château Walk à Haguenau

En psychiatrie, on appelle voyage pathologique un voyage qui a pour motivation des raisons psychopathologiques.

Définition[modifier | modifier le code]

Le voyage pathologique est le plus souvent causé par une motivation délirante. Le patient exprime généralement cette idée : il a cherché à fuir un complot imaginaire, ou vient pour une obscure mission à accomplir, ou tout simplement parce qu'il en a reçu l'injonction par des « voix » hallucinatoires.

Il peut aussi être secondaire à un état confusionnel ou amnésique.

Circonstances[modifier | modifier le code]

Le voyage pathologique s'exprime surtout :

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

  • C'est donc un concept très différent du syndrome du voyageur, ce dernier terme désignant la survenue de troubles psychopathologiques de manière réactionnelle à un voyage entrepris dans un but précis alors que le sujet était dans son état normal.
  • De même, il faut en distinguer la fugue qui désigne l'action (généralement d'un enfant ou un adolescent) de partir ou fuir, sans prévenir, de son cadre familial ou de son lieu d'hébergement.
  • L'errance en revanche est un comportement chez les patients confus ou déments.

Mesures thérapeutiques[modifier | modifier le code]

Généralement, l'hospitalisation pour bilan est nécessaire et le rapatriement sanitaire psychiatrique s'impose.

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Le héros, rempli d'idées farfelues et folles tirées de ses lectures, part à travers l'Espagne comme chevalier errant.

Voir aussi[modifier | modifier le code]