Villa cheminée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Villa cheminée
Image dans Infobox.
Artiste
Date
Type
Technique
Hauteur
la base de la maison est à 15.30m au dessus du sol m
Localisation
Port de Cordemais, Bouée (France)
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Loire-Atlantique
voir sur la carte de la Loire-Atlantique
Red pog.svg

Villa cheminée est une œuvre de l'artiste japonais Tatzu Nishi. Il s'agit d'une installation monumentale composée d'un cylindre de 15 m de haut ressemblant à une cheminée, sur le sommet duquel est placé un pavillon habitable. Créée en 2009 dans le cadre de la biennale d'art contemporain Estuaire, elle est installée au bout du port de Cordemais, sur le territoire de la commune de Bouée, en France[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'œuvre est composée de deux parties. La première est un cylindre vertical de 15 m de haut et de plusieurs mètres de diamètre, peint de trois bandes horizontales, rouge, blanche et rouge. Ce cylindre est la reproduction d'une section des cheminées de la centrale thermique de Cordemais.

Le sommet de ce cylindre est constitué d'une plate-forme horizontale sur laquelle est installé un petit pavillon à un étage, inspiré de l'architecture des années 1970[1]. Ce pavillon est entièrement habitable et peut servir de gîte. Il est entouré d'un jardinet sur lequel est disposé un réverbère.

Le pavillon est accessible depuis la base grâce à un escalier, situé à l'intérieur de la structure sur les deux-tiers de sa hauteur, et à l'extérieur sur le dernier tiers.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'œuvre est installée à une centaine de mètres à l'ouest de la centrale de Cordemais, à la pointe de l'île sur laquelle celle-ci se situe, à proximité immédiate du confluent entre la Loire et le bras de Cordemais, formé par les étiers du port et de Cordemais. Bien qu'accessible uniquement par la commune de Cordemais, le territoire sur lequel s'élève l'œuvre est situé sur la commune voisine de Bouée.

Commande[modifier | modifier le code]

L'œuvre résulte d'une commande publique lancée par le ministère de la Culture et la direction régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire[1], dans le cadre de l'édition 2009 de la biennale d'art contemporain Estuaire.

L'œuvre doit faire à l'origine plus de 20 m de haut et se situer plus près du fleuve. À la suite du refus du premier dépôt de permis de construire, le projet est reculé d'un mètre et abaissé de cinq ; ce nouveau projet est alors accepté[2].

La structure est pérenne : elle fait partie de l'ensemble des œuvres qui n'ont pas été démontées à la fin de l'édition de la biennale.

Artiste[modifier | modifier le code]

Tatzu Nishi (né en 1960) est un artiste japonais.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Tatzu Nishi, "Villa cheminée" », estuaire.info (consulté le ).
  2. Julie Charrier, « La Villa cheminée fait tousser », Presse-Océan, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]