Villa La Belle Époque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villa La Belle Époque
Image illustrative de l’article Villa La Belle Époque
Localisation
Situation 18 rue Cronstadt
Nice
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Drapeau de la France France
Coordonnées 43° 41′ 49″ nord, 7° 15′ 28″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Villa La Belle Époque
Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes
(Voir situation sur carte : Alpes-Maritimes)
Villa La Belle Époque
Géolocalisation sur la carte : Nice
(Voir situation sur carte : Nice)
Villa La Belle Époque
Architecture
Type Villa
Histoire
Architecte Jean-Baptiste Blanchi (1852-1913)
Commanditaire Félix Enos
Date d'érection 1909-1911
Propriétaire Privé
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1992)

La villa El Patio est une maison située 18 rue Cronstadt, à Nice, en France.

Historique[modifier | modifier le code]

La maison a été construite pour M. Félix Enos, par l'architecte Jean-Baptiste Blanchi ( - )[1]. Elle était alors connue sous le nom de Villa Enos ou Chalet Enos.

La villa a été achetée en 1991 par trois sociétés de promotion immobilière.

La villa El Patio est inscrite au titre des monuments historiques depuis le [2].

L'édifice a reçu le label « Patrimoine du XXe siècle ».

Description[modifier | modifier le code]

La villa est située à l'intersection de la rue Cronstadt et de la rue du Maréchal-Joffre. C'est une des rares villas construites à la Belle Époque encore subsistante à Nice.

Elle présente une décoration en stuc réalisée par le sculpteur Michel de Tarnowski. Elle possède aussi un jardin d'hiver imposant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. villa La Belle Époque Nice Rendez-vous - Véronique Thuin : Blanchi, Jean-Baptiste
  2. « Villa La Belle Époque », notice no PA00080969, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Byk, Regard sur les villas niçoises, p. 91-101, Nice-Historique, année 1989, no 40 Texte

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]