Version par manœuvre externe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La version par manœuvre externe VME est une technique obstétricale. Elle consiste à faire passer une présentation en siège ou transverse du fœtus à une présentation céphalique. Son but est de diminuer le taux de césariennes en cas de présentation du siège et de limiter les risques de l'accouchement par les fesses (accouchement « par le siège »). La VME est le plus souvent réalisée à la fin du huitième mois mais peut être également réalisée plus tard lors de la découverte d'une présentation du siège à terme. En France, une feuille d'information et de consentement [1] doit être remises à la patiente.

Indications[modifier | modifier le code]

Cette manœuvre est pratiquée dès que les petits moyens pour accélérer la version spontanée du fœtus comme l'acupuncture, le pont passif, la version indienne ou la position genu-pectorale n'ont pas fonctionné. Elle doit être proposée systématiquement dès 36 semaines lorsque le fœtus n'a pas fait sa version naturelle. Elle a une certaine efficacité, même si elle comporte un taux d'échecs[2], plus élevée chez la nullipare (deux tiers d'échecs[3]). Elle est refusée cependant par un certain nombre de patientes[4], préférant une césarienne.

Contre-indications[modifier | modifier le code]

  • Fœtus est en présentation podalique en raison d'une malformation utérine,
  • En cas de placenta inséré bas,
  • En cas de menace d'accouchement prématuré ou de rupture prématurée des membranes.

En revanche, la présence d'une cicatrice utérine de césarienne n'est pas une contre-indication.

Mise en œuvre[modifier | modifier le code]

Elle doit être faite entre la 36e et la 37e semaine d'aménorrhée

Précaution[modifier | modifier le code]

La patiente est à jeun avec une perfusion. L'injection d'un médicament tocolytique peut être faite pour faciliter la manœuvre. L'efficacité est démontré essentiellement avec les bêta-2-mimétiques[5].

Installation en salle de prétravail, proche de la salle de césarienne.

  1. Échographie avant la version pour s'assurer de l'absence de contre-indication et repérer la position du dos ;
  2. Vérification (pour certaines équipes) de l'absence de circulaire du cordon ombilical grâce au Doppler à codage couleur ;
  3. Mise en place d'une tocolyse de 30 minutes afin d'obtenir un relâchement utérin maximum
  4. Vérification du bien-être fœtal par 30 minutes d'enregistrement du rythme cardiaque fœtal avant le geste

Technique[modifier | modifier le code]

La main suspubienne permet de refouler le pôle podalique du fœtus tandis que l'autre main agit sur la tête en la repoussant dans le sens de la flexion.

Que la manœuvre réussisse ou échoue, une surveillance du rythme cardiaque fœtal est réalisée pendant 2 heures suivant le geste et pendant 30 minutes le lendemain de la VME. En cas de complications rares, une césarienne peut être effectuée en urgence.

Un prélèvement de Kleihauer est réalisé systématiquement à la recherche d'un passage de sang fœto-placentaire.

Complications[modifier | modifier le code]

Elles sont rares (moins de 2%[3]) et peuvent nécessiter une césarienne en urgence dans moins de 1 % des cas[6].

  • Hémorragie fœto-maternelle
  • Anomalie du rythme cardiaque fœtal
  • Rupture prématurée de membranes
  • Saignement d'origine utérine, hématome rétroplacentaire
  • Mortalité périnatale exceptionnelle[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de consentement des patientes sur le site de la CNOOF
  2. Hofmeyr GJ, Kulier R, West HM, External cephalic version for breech presentation at term, Cochrane Database Syst Rev, 2015;356:CD000083
  3. a et b Beuckens A, Rijnders M, Verburgt-Doeleman GH, Rijninks-van Driel GC, Thorpe J, Hutton EK, An observational study of the success and complications of 2546 external cephalic versions in low-risk pregnant women performed by trained midwives, BJOG, 2016;356:415-23
  4. Vlemmix F, Kuitert M, Bais J et al. Patient’s willingness to opt for external cephalic version, J Psychosom Obstet Gynaecol, 2013;356:15-21
  5. Cluver C, Gyte GML, Sinclair M, Dowswell T, Hofmeyr GJ, Interventions for helping to turn term breech babies to head first presentation when using external cephalic version, Cochrane Database Syst Rev, 2015;356:CD000184
  6. Collins S, Ellaway P, Harrington D, Pandit M, Impey LWM, The complications of external cephalic version: results from 805 consecutive attempts, BJOG, 2007;356:636-8
  7. Collaris RJ, Oei SG, External cephalic version: a safe procedure? A systematic review of version-related risks, Acta Obstet Gynecol Scand, 2004;356:511-8