Vergangenheitsbewältigung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Vergangenheitsbewältigungpolitik est une politique menée depuis la dénazification en Allemagne.

Également nommée « politique du pardon », que les autres nations européennes peuvent maintenant accorder ou non à l'Allemagne, elle vise à faire mettre en lumière le fait que les générations allemandes actuelles ne sont pas responsables du comportement du pays durant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi à favoriser le dialogue et le développement de la culture à travers l'Europe.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot est formé sur les mots Vergangenheit (passé) et Bewältigung (action de surmonter, accomplissement d'une tâche). Le mot Geschichtsaufarbeitung (travail sur l'histoire) en est un synonyme approché.

Vergangenheitsbewältigung, traitement du passé, peut être traduit par travail de mémoire. Cependant la traduction exacte du mot met au jour une contradiction : il signifie littéralement « avoir (déjà) surmonté le passé », bien qu'il soit utilisé en Allemagne uniquement pour signifier l'explication avec le passé et le travail sur le passé, à savoir, avant tout, le passé du nazisme et de ses crimes.

Doctrine[modifier | modifier le code]