Valerie Thomas (scientifique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dr. Valerie Thomas
Valerie L. Thomas standing with a stack of early Landsat Computer Compatible Tapes.jpg
Valerie Thomas dans la salle informatique du programme Landsat, en 1979
Fonctions
Directrice de projet
Biographie
Naissance
(77 ans)
Maryland
Nationalité
Américaine
Formation
Morgan State University
Activité
Ingénierie et management de projet
Période d'activité
1964-1995
Autres informations
A travaillé pour

NASA / Goddard Space Flight Center

UMBC Center for Multicore Hybrid Productivity Research.
Domaine

Mathématiques appliquées

Imagerie satellite
Membre de
National Society of Black Physicists
Distinctions

GSFC Award of Merit

NASA Equal Opportunity Medal

Valerie L. Thomas, née le dans le Maryland est une mathématicienne, physicienne et informaticienne américaine, analyste de données et directrice de projet du NASA / Goddard Space Flight Center. Elle invente, en 1980, le transmetteur d'illusion, qui permet aux satellites de transmettre des images 3D depuis l'espace.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Dès son enfance, elle manifeste son intérêt pour la technologie, elle bricole avec son père des appareils électroniques[1], à l'âge de 8 ans elle emprunte à la bibliothèque locale un livre qui a pour titre The Boy's First Book On Electronics/Le premier livre d'électronique pour les jeunes garçons[2].

Après ses études secondaires, elle entre à l'université d'État Morgan de Baltimore dans le Maryland[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1964, Valerie Thomas est engagée par la NASA / Goddard Space Flight Center[4].

Jusqu'en 1970, elle développe des programmes informatiques ayant pour but de traiter les données scientifiques reçues des satellites de manière à les présenter de manière claire aux scientifiques, notamment pour les satellites OGO (Orbiting Geophysical Observatory)[5].

De 1970 à 1981, elle dirige pour le programme Landsat le système de traitement d'images[2],[5]. Landsat 1 étant le premier satellite à envoyer des images multispectrales[6].

En 1974, elle dirige une équipe développant le programme LACIE (Large Area Crop Inventory Experiment), un projet conjoint du Centre spatial Lyndon B. Johnson de la NASA, du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) et du Département de l'Agriculture des États-Unis, qui a pour but d'exploiter les images satellites dans la prévision des rendements agricoles[7],[8].

Après avoir travaillé sur le programme LACIE[9], elle travaille au siège de la NASA comme directrice adjointe du programme Landsat/Nimbus[10].

Ensuite, elle devient pendant un an directrice des opérations pour le système Scrounge[11] exploitant les images du Thematic Mapper de Landsat-D[12].

En 1985, elle est responsable de la maintenance et du développement des installations informatiques de la NASA Space Science Data Coordinated Archive (en).

De 1986 à 1990, elle devient directrice du projet SPAN (Space Physics Analysis Network)[13],[14],[15].

De 1990 à 1995, année de sa retraite, elle dirige le NASA Automated Systems Capability (NASIRC)[16].

Invention[modifier | modifier le code]

En 1980 (le ) elle dépose un brevet de l'illusion transmitter sous la référence U.S Patent n°4 229 761[17] qui est toujours utilisé par la NASA, et pourrait avoir des applications dans la chirurgie, la télévision ou les jeux vidéos[18],[19],[20].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Elle est récipiendaire de la NASA Equal Employment Opportunity Medal (en)[21] et lauréate du GSFC Award of Merit, la plus haute distinction décernée par le Goddard Space Flight Center[22]

2019 : Elle devient membre de la National Society of Black Physicists[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « - Great Female Inventors », sur www.greatfemaleinventors.com (consulté le 5 septembre 2019)
  2. a et b (en-US) « Valerie Thomas », sur Biography (consulté le 5 septembre 2019)
  3. (en-US) « Valerie Thomas - African American Inventor », sur Make them Mainstream, (consulté le 5 septembre 2019)
  4. (en-US) « Valerie L. Thomas Retires », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le 5 septembre 2019)
  5. a et b (en-US) « A Face Behind Landsat Images: Meet Dr. Valerie L. Thomas « Landsat Science » (consulté le 5 septembre 2019)
  6. (en) « Landsat-1 to Landsat-3 »
  7. (en-US) « Large Area Crop Inventory Experiment (LACIE) », sur NASA
  8. (en) Ge Sun, Valerie A. Thomas, Randolph H. Wynne et Asko Noormets, « Daily Landsat-scale evapotranspiration estimation over a forested landscape in North Carolina, USA, using multi-satellite data fusion », Hydrology and Earth System Sciences, vol. 21, no 2,‎ , p. 1017–1037 (DOI 10.5194/hess-21-1017-2017, lire en ligne, consulté le 7 septembre 2019)
  9. (en-US) « ‘Hidden Figure’ No More: NASA Inventor Valerie Thomas | BlackDoctor », sur blackdoctor.org (consulté le 7 septembre 2019)
  10. (en-US) « Meet Dr. Valerie L. Thomas, Landsat Image Processing Specialist », sur My NASA Data
  11. (en-US) « Radiometric calibration and processing procedure for reflective bands on LANDSAT-4 protoflight Thematic Mapper », sur NASA
  12. (en-US) « The Thematic Mapper « Landsat Science » (consulté le 6 septembre 2019)
  13. Pat Sisson et Dave Peters, « SPAN (Space Physics Analysis Network) », dans The User's Directory of Computer Networks, Digital Press, (ISBN 9781555580476, lire en ligne), p. 154–157
  14. (en-US) « Valerie Thomas — ETHW », sur ethw.org (consulté le 6 septembre 2019)
  15. (en-US) « SPAN Ocean Science », sur NASA
  16. « NASIRC Receives NASA Group Award », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le 7 septembre 2019)
  17. (en-US) « Patent Illusion Transmitter », sur United States Patent and Trademark Office
  18. (en-US) « Valerie Thomas | Lemelson-MIT Program », sur lemelson.mit.edu (consulté le 7 septembre 2019)
  19. (en-US) « Black History Month: Valerie Thomas, Developer of a 3-D Imaging Display That Was Decades Ahead Of Its Time », sur Innov8tiv, (consulté le 7 septembre 2019)
  20. (en) « Valerie Thomas And The Illusion Transmitter », sur prezi.com (consulté le 7 septembre 2019)
  21. (en) « Little Known Black History Fact: Valerie Thomas », sur Black America Web, (consulté le 5 septembre 2019)
  22. (en-US) « Honarary Fanbro: Valerie Thomas », sur For All Nerds, (consulté le 5 septembre 2019)
  23. (en-US) « Valerie L. Thomas », sur www.nsbp.org (consulté le 5 septembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]