Urmas Sisask

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Urmas Sisask
Urmas Sisask 2011.JPG

Urmas Sisask en 2011

Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
RaplaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Palmarès
Distinction

Urmas Sisask, né le à Rapla, est un compositeur estonien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parmi ses sources d'inspiration se trouve l'astronomie. En se basant sur les trajectoires des planètes du système solaire, il a créé une gamme planétaire, un mode musical reposant sur les notes do#, ré, fa#, sol# et la. Plus tard, il découvrit que cette gamme correspondait au mode japonais Kumayoshi.

Catholique romain, ce qui est rare en Estonie, il écrit beaucoup de musique sacrée.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Der Sternenhimmel für Klavier (titre allemand)
    • Band I: Aquarius (Dream)
    • Band II: Vulpecula (Anxiety)
    • Band III: Delphinus (Connection)
    • Starry Sky Cycle (cycle Ciel étoilé) (estonien : "Tähistaeva tsükkel") (1980-1987)
  • Gloria Patri (1988)
  • Les Pleïades ("Plejaadid") (1989)
  • La Voie lactée ("Linnutee galaktika") (1990)
  • Andromède ("Andromeda galaktika") (1991), sonate pour deux pianos à huit mains
  • Oratorio de Noël ("Jõuluoratoorium") (1992)
  • Magnificat pour chœur mixte a cappella
  • Missa Nr. 1
  • Symbiotic Symphony ("Sümbiootiline Sümfoonia")
  • U-R-M-A-S S-I-S-A-S-K, trio pour flûte, haut-bois et piano
  • Comète Hyakutake, pour orchestre de mandolines
  • Ave Sol, op. 16 pour chœur (chœur de femmes a cappella)
  • Missa Nr. 4 op. 46: Christmas mass ("Joulumissa")
  • Polaris ("Pohjanael"), symphonie pour deux pianos et orchestre, op. 38
  • Veni Sancte Spiritus
  • Benedictio

Liens externes[modifier | modifier le code]