Une baignade à Asnières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une baignade à Asnières
Baigneurs a Asnieres.jpg
Artiste
Date
Technique
huile sur toile
Dimensions (H × L)
202 × 301 cm
Localisation
Numéro d’inventaire
NG3908Voir et modifier les données sur Wikidata

Une baignade à Asnières est un tableau de Georges Seurat peint en 1884 à Asnières-sur-Seine, premier de ses sept grands tableaux.

Refusé au Salon, il sera exposé au 1er Salon des indépendants en 1884. C'est cette toile qui révèle au critique Félix Fénéon l'art de Seurat et marque le début de son engagement pour la défense du nouveau mouvement pictural qu'il nommera en 1886 néo-impressionnisme[1]. Félix Fénéon acquiert Une baignade après la mort de Seurat auprès de ses héritiers. Il conserve longtemps cette toile et quand il doit se résoudre à la remettre en vente elle est achetée par la National Gallery [2].

Si l'œuvre manifeste encore clairement l'influence impressionniste par son thème (scène au bord de l'eau), ses couleurs claires et la division des touches, elle s'en éloigne déjà par les poses classiques et les contours lisses des baigneurs, une rigueur de composition quasi géométrique qu'à la suite du critique Paul Alexis, on a souvent comparé à Doux pays de Puvis de Chavannes (exposé au Salon de 1882)[3], l'atmosphère silencieuse qui s'en dégage. Par là, Seurat montre sa volonté de conférer à une scène de loisir moderne, une solennité et une dignité classiques. L'utilisation du nombre d'or est présente dans cette toile, que ce soit la taille de la toile elle-même, ou la taille de certains éléments principaux de la toile[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joan U. Halpern, Félix Fénéon, Gallimard N.R.F. biographies, (ISBN 2070716996), Pages 117 à 144
  2. John Rewald, Félix Fénéon L'homme qui désirait être oublié, L'Echoppe, , 91 p. (ISBN 9782840682271), Pages 63 et 77
  3. Bulletin du Musée national de Varsovie, Volume 22, p. 51, 1981 ; Le roman de la peinture moderne, p. 162, de Jacques Gagliardi, Éditeur Hazan, 2006, (ISBN 2754100881)
  4. Le nombre d'or, http://images.math.cnrs.fr/Le-Nombre-d-or.html

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :