Un thé au Sahara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sahara (homonymie).
Un thé au Sahara
Titre original The Sheltering Sky
Réalisation Bernardo Bertolucci
Scénario Bernardo Bertolucci
Mark Peploe
Acteurs principaux
Sociétés de production Aldrich Group
Film Trustees Ltd.
Recorded Picture Company
Sahara Company
TAO Film
Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Aventure
Drame
Durée 138 minutes
Sortie 1990

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un thé au Sahara (The Sheltering Sky) est un film dramatique italo-britannique, réalisé par Bernardo Bertolucci, sorti en 1990. Il est inspiré du roman éponyme américain de Paul Bowles, paru en 1949.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1947, trois riches artistes Américains, Port (John Malkovich) et Kit Moresby (Debra Winger) et leur ami George Tunner (Campbell Scott), débarquent dans un port du Nord de l'Afrique avec l'intention de traverser le Sahara. Port est un compositeur désenchanté; Kit, elle, est un auteur dramatique, plus optimiste mais aussi plus fragile. Leur couple traverse une crise douloureuse. Ils pensent que l'aventure représentée par le Sahara peut leur apporter l'oxygène qui leur manque.

Quant à Tunner, c'est un séduisant mondain, surtout préoccupé de séduire la jolie Kit. Port soupçonne une liaison entre Kit et Tunner. Leurs relations se dégradent, entachées de méfiance ; le trio entretient des rapports troubles. La rencontre de Mrs. Lyle, (Jill Bennett) une Anglaise excentrique rédigeant des guides touristiques, et de son fils Éric (Timothy Spall), gros garçon malsain, va hâter leur départ vers le sud.

Port profite de la Mercedes des Anglais tandis que Kit part en train avec Tunner. Pendant le voyage, elle devient sa maîtresse. Les conditions de voyage deviennent de plus en plus pénibles et d'étranges malaises assaillent Port. Après s'être débarrassé de Tunner, Port emmène Kit à El Ga'a. Mais son état empire et il est transporté au fort français où un médecin l'isole : il a la typhoïde.

Après avoir assisté Port dans sa lente agonie, Kit, rongée par un intense sentiment de culpabilité, part seule dans le désert. Belqassim (Éric Vu-An), un jeune chef Touareg, l'emmène dans sa caravane, s'éprend d'elle et une fois dans son village, la cache dans la maison familiale. Mais la jalousie des autres épouses force Kit à fuir de nouveau, déguisée en Arabe, jusqu'à ce que l'argent français qu'elle détient la trahisse. Rapatriée à Tanger, Kit, muette, hébétée, est conduite par Miss Ferry à l'hôtel où l'attend Tunner. Déjouant la surveillance de sa compagne, Kit s'échappe pour retourner au café où ils aimaient se rendre au début de leur voyage. Elle y retrouve un vieil homme, témoin de leur histoire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Date Distinction Catégorie Nom Résultat
19 janvier 1991 Golden Globes Meilleure musique de film Ryûichi Sakamoto, Richard Horowitz Lauréat
Meilleur réalisateur Bernardo Bertolucci Nomination
17 mars 1991 BAFTA Awards Meilleure photographie Vittorio Storaro Lauréat
Meilleurs décors Gianni Silvestri Nomination

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]