Un nouveau Russe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un nouveau Russe
Titre original Олигарх
Réalisation Pavel Lounguine
Scénario Aleksandr Borodyanskyy
Pavel Lounguine
d'après le roman de Youli Doubov, La Grande Portion (Bolchaïa Paika).
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de la France France
Genre Film dramatique
Film Policier
Durée 123 min
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un nouveau Russe (Олигарх) est un film russo-français de Pavel Lounguine tourné en 2001 et produit en France en 2002, d'après le roman de Youli Doubov (ancien partenaire de Berezovsky) La Grande Portion (Bolchaïa Paika). Il a obtenu le prix spécial du jury au Festival du film policier de Cognac.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film se passe en URSS dans les années 1980-1990, au moment de la transition de la perestroïka et de l'effondrement économique du pays, qui profite à cinq étudiants devenus hommes d'affaires à l'honnêteté douteuse. Platon Makovsky (Vladimir Machkov) va devenir en 20 ans l'homme le plus riche de Russie, à la tête d'un empire nommé Infocar. Alors que les affaires prennent un tour déplaisant pour les oligarques (on apprend que le gouvernement a ordonné une perquisition au siège de l'entreprise), la voiture dans laquelle Makovsky rentrait chez lui avec son chauffeur et son garde du corps est prise pour cible par une arme-antichar: il n'y a aucun survivant.

Le procureur Chmakov (Andrei Krasko), envoyé spécialement de l'Oural pour sa neutralité par rapport aux affaires de Moscou, enquête sur la mort de Platon. Au fil de son enquête, Chmakov va rencontrer les protagonistes principaux du parcours ascendant de Platon, amis autant qu'ennemis: Mark, l'ami fidèle qui déplore la trahison des soi-disant "amis", Nina, la veuve de Viktor, ancien ami de Platon qui n'a pas supporté la pression impitoyable du business, Larri, le collaborateur géorgien qui a géré les liens délicats entre affaires et crime organisé, et Konstantin Korietsky, officier du FSB et ennemi juré de Platon dès la première heure. Ce dernier a réussi à corrompre le jeune et ambitieux Kochkine, collègue de Chmakov qui n'aura de cesse de lui mettre les bâtons dans les roues.

Chmakov, pourtant, muni d'une patience de fourmi et d'une honnêteté qui semble transcender toute notion de classes sociales ou de partisanisme, parvient à reconstituer l'impressionnante fresque que constituent l'ascension fulgurante de Platon et l'édification d'Infocar. Tandis qu'il progresse (en même temps que le spectateur), la situation se révèle de plus en plus inéluctable: l'effondrement de l'empire édifié par Platon et ses amis va entraîner tout et tout le monde dans sa chute, comme dans une sorte d'étrange vengeance posthume.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le film est basé sur le livre Bolshaya Paika (« La Grande Portion ») de Yuli Dubov. Le roman décrit la véritable vie de l'oligarque russe Boris Berezovsky et de ses associés. Dubav est lui-même associé de Berezovsky et président de sa compagnie LogoVAZ. Le roman est particulièrement apprécié pour ses éléments biographiques véritables imbriqués dans la narration du roman.

Liens[modifier | modifier le code]

internes[modifier | modifier le code]

externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]